Nouvelle mouture 2015 de l'accord du bouclier « qualité-prix »

économie
Prix
©Guyane1ère
La nouvelle mouture 2015 de l'accord "qualité-prix" s'applique depuis le 1er mars en Guyane. Ce dispositif est le résultat de négociations annuelles entre Etat et distributeurs. Il est né en nov. 2012. Sensé lutter contre la vie chère, il doit réguler les prix des produits de grande consommation.
Le dispositif « Bouclier Qualité Prix » s’applique sur des listes de produits de grande consommation. Le nombre d’articles dépend du type de commerce. Dans les grandes surfaces cette liste contient 96 articles dont 13 fruits et légumes. Le prix maximum du panier reste fixé à 305 euros. Nouveautés cette année, la présence d’un préservatif masculin (une mesure de santé publique) et un assouplissement sur la règle des fruits et légumes à afficher de manière permanente. Dans les discounts Ecomax et Leader Price, 51 articles sont concernés soit 2 de plus par rapport à l’an dernier, pour un prix global maximum de 149 euros. Mais qu’il s’agisse des grandes ou moyennes surfaces le « Bouclier Qualité Prix » reste encore assez méconnu des consommateurs. Cette année certains distributeurs tentent d’améliorer l’information et l’affichage des produits avec des étiquettes siglées sur des articles encore trop souvent en rupture de stock. Dans les petits commerces de proximité les plus nombreux en Guyane, le panier comprend toujours 25 produits pour un prix global maximum de 80 euros. Mais la liste et l’étiquetage tardent à être affichés pour des raisons de logistique. Même si la grande majorité de petites épiceries restent encore en marge du dispositif, l’idée fait son chemin. Deux ans après la mise en place de loi relative à la régulation économique outre mer, les consommateurs ont du mal à ressentir la baisse réelle des prix des produits de 1ère nécessité. Le bouclier a le mérite d’exister, reste à parfaire sa mise en œuvre.

Le reportage d’Alexandre Rozga et Seefiann Deie


Les Outre-mer en continu
Accéder au live