guyane
info locale

Les activités périscolaires de Rémire-Montjoly au point mort

social
mairie de Rémire-Montjoly
Le conseil municipal s'est tenu le 25 juin au soir à la mairie ©FL
Les activités périscolaires à Rémire-Montjoly sont assurées difficilement. Une partie des associations a suspendu ses prestations depuis hier. Elles sont en attente des subventions de la mairie non versées depuis le début de l'année. 
Les associations avaient prévenu la municipalité de Rémire-Montjoly que sans règlement immédiat, elles suspendraient leurs activités jusqu'à nouvel ordre. Depuis lundi bon nombre des activités proposées habituellement aux enfants de la communes ne sont plus assurées.
Cela ne s'était jamais vu depuis la création des activités périscolaires dans la commune en 1998.
Pour Jean David Poqué, le directeur de l'Aprosep, il n'y a plus dans l'état actuel des choses, la possibilité d'assurer ces activités.

ITW Jean-David Poqué

En attendant, les animateurs du DSU (Développement Social Urbain) sont déployés en appui dans les écoles concernées par ce retrait ce qui permet l'accueil des enfants l'après-midi.
Comme promis vendredi dernier lors de la rencontre avec les association, la 1ère adjointe au maire Patricia Léveillé assure que le versement des subventions sera effectué d'ici le 15 juin.