guyane
info locale

Patrick Lecante : l'accès à l'eau potable pour tous d'ici 2021

politique
Patrick Lecante
Patrick Lecante invité du JT du 24 juillet 2015 ©guyane 1ère
L'accès à l'eau potable en Guyane est encore très inégalitaire notamment dans les petites communes. 15% de la population n'en bénéficie pas. Pour le président du Comité de Bassin de Guyane, Patrick Lecante, il faudra remédier à cette situation à l'horizon 2021.
Le nouveau président du Comité de Bassin de Guyane, Patrick Lecante veut impulser une politique dynamique au sein de cet établissement. Un de ses chevaux de bataille va être de réduire la fracture qui existe entre les petites et les grandes communes quant à l'accès à l'eau potable. Même si la Guyane est un pays d'eau, la gestion de l'eau n'y est pas simple. Il faut s'attacher à préserver la ressource à travers les nappes phréatiques et en même temps combattre la pollution au mercure des fils d'eau.
Le président estime qu'il faudra trouver une manne financière de 400 millions d'euros entre 2016 et 2021 pour régler le problème de l'accès à l'eau potable sur le territoire guyanais. Une cause qui est loin d'être gagnée quand on connaît le contexte économique national et européen. Cependant Patrick Lecante croit au potentiel guyanais pour la réussite de ce projet.

L'interview de Patrick Lecante, président du Comité de Bassin de Guyane interviewé par Laurence Tian Sio Po

 Le reportage de Clotilde Séraphins sur la problématique de l'accès en eau potable dans les communes de Guyane. 

 

Publicité