guyane
info locale

Affaire Amélie Gaillard : l’arme qui accuse

justice
L'arme qui a tué Amélie Gaillard
L'arme qui a tué Amélie Gaillard ©guyane 1ère
Au 3ème jour du procès du meurtrier présumé d’Amélie Gaillard et d’un complice présumé, l’expert en balistique a réitéré ses conclusions devant la cour d'assises : selon son rapport, l’arme de Rudy Yago est celle qui a tiré la balle mortelle.
Au troisième jour de l’audience aux assises dans l’affaire Amélie Gaillard, une arme a été au cœur des débats : un revolver à six coups de calibre 32, qui appartient au meurtrier présumé, Rudy Yago. Selon l’expertise balistique, cette arme de marque Taurus, de fabrication brésilienne, a tiré la balle qui a tué Amélie Gaillard en août 2010 à Matoury, dans le cadre d’une fusillade lors d’un sound system entre l’accusé et un autre homme, Dennis Grant (en fuite, poursuivi pour tentative de meurtre). Interrogé ce mardi par visio-conférence depuis l’hexagone, l’expert de l’Institut de Recherche Criminelle de la Gendarmerie Nationale a confirmé ses conclusions devant la cour. Face à la certitude de l’expert, la défense a exprimé ses doutes. L’affaire doit s’achever vendredi.
 
Reportage de Laurent Marot et Eric Boutin


Publicité