Armistice du 11 novembre : Retour en images sur l’hommage rendu à Kourou

commémorations
Armistice du 11 novembre : l’hommage rendu à Kourou
Un hommage a été rendu ce jeudi matin à Kourou, à l'occasion de l'Armistice du 11 novembre ©Jean-Gilles Assard
Ce jeudi 11 novembre marquait le 103ème anniversaire de l’armistice mettant fin à la 1ère guerre mondiale. Comme chaque année, plusieurs hommages ont été rendus sur le territoire, dont un à Kourou, en présence d’élèves de la classe "Défense" du collège Victor Schœlcher. Retour en images.

Hier, les hommages se sont multipliés dans toute la France à l’occasion de l’armistice marquant la fin de la 1ère guerre mondiale (1914-1918).

En Guyane, une première cérémonie s’est déroulée le matin à Kourou, Place du Monument aux morts. La levée de couleur, le dépôt de gerbe, la remise de décorations, les chants et les allocutions ont eu lieu en petit comité, avec la participation de la pluie.

"Le but est de sensibiliser les enfants à la défense globale dans le cadre d’un parcours citoyen pour qu’ils aient connaissance de ce qu’est être un citoyen dans la défense de sa nation."

Professeur de la classe "Défense et de sécurité globale" du collège Victor Schœlcher

 

Parmi les spectateurs, peu nombreux en raison de la crise sanitaire, 13 élèves du collège Victor Schœlcher étaient présents.

Armistice du 11 novembre à Kourou
Les élèves de la classe Défense du collège Victor Schœlcher ont assisté à la cérémonie du 11 novembre, à Kourou. ©Jean-Gilles Assard

Ces collégiens de 3ème venaient tous de la classe "Défense et de sécurité globale" (CDSG), un dispositif issu d’une collaboration entre le Ministère des Armées et le Ministère de l'Éducation.

"Ils se sont battus pour nous, pour qu’on fasse nos vies, qu’on étudie. Il ne faut pas les oublier et leur rendre honneur chaque année."

Elève de 3ème de la classe "Défense et de sécurité globale" du collège Victor Schœlcher

 

 

A Kourou, cette classe est née d'un partenariat avec le 3ème régiment étranger d'infanterie (REI) de la légion étrangère. Hier matin, les élèves étaient accompagnés de l’une de leurs professeurs.