publicité

Brésil : fermeture d'un lieu de prostitution et saisies de carburant et de matériel de sonorisation à Vila Brasil

Vila Brasil se trouve en face de Camopi. C'est le passage obligé de tous ceux qui ont des activités sur le fleuve Oyapock. Au cours d'une opération baptisée Cabo Orange, les autorités militaires et policières brésiliennes y ont fermé un lieu de prostitution, saisi du carburant et du matériel hi fi.

Vila Brasil sur la rive brésilienne © Franck Leconte
© Franck Leconte Vila Brasil sur la rive brésilienne
  • Par Catherine Lama
  • Publié le
Côté Brésil, sur le fleuve Oyapock a environ 6 h de pirogue d'Oiapoque, se trouve Vila Brasil où réside une petite communauté (environ 200 personnes). Il y existe un trafic marchand prospère issu d'activités plus ou moins régulières. Non loin, il y a aussi Ilha Bela où habitent près de 400 personnes. Vila Brasil est situé en face de Camopi, côté français qui pâtit des nuisances générées sur la rive brésilienne.


Des saisies et aucune interpellation 

Une opération de la police civile de l'Amapa et de l'armée, y a été menée la semaine dernière, les 16 et 17 mai révèle le site Seles Nafes et a permis la saisie de carburant stocké illégalement (près de 2000 l de diesel), de matériel hi fi et la fermeture d'un endroit réservé à la prostitution dans ce qui ressemblait à un cabaret. Mais aucune femme n'a été interpellée. L'endroit était vide à l'arrivée de la police. Les tenanciers, commerçants et autres personnages ont été entendus et laissés sur place car il n'y avait pas la possibilité de les transporter à Oiapoque.
Le responsable chargé de l'opération de police a déclaré qu'il s'agissait de limiter les nuisances pour l'ensemble des riverains constamment dérangés, notamment, par la musique très forte jouée dans les commerces toutes les nuits.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play