Brésil : les Compagnies de croisières à quai suite à la découverte de nouveaux clusters

tourisme
61d473b4ecd1e_664e226ff35e176f281c14f07fea4d0f7424d205.jpg
Le MSC Preziosa a dû débarquer à Rio une trentaine de passagers infectés qui ont été isolés, de même que des personnes cas contact. ©AFP
Le variant Omicron menace le tourisme. L'Association brésilienne de croisières maritimes a annoncé lundi la suspension des voyages jusqu'au 21 janvier, en raison de « divergences » sur l'application des protocoles Covid. Une recommandation des autorités sanitaires après l'apparition de clusters sur trois navires.

Dans un communiqué repris par l'AFP, l'Association brésilienne de croisières maritimes représentant les géants du secteur tels que Costa et MSC Cruises a annoncé "la suspension temporaire et volontaire (...) des nouveaux départs", ajoutant qu'"aucun client ne sera embarqué jusqu'au 21 janvier".
La "pause", a-t-elle expliqué, vise à "résoudre les différends" avec les autorités concernant "les interprétations et les applications des protocoles opérationnels de santé et de sécurité qui avaient été approuvés au début de la saison actuelle, en novembre".
Les navires de croisière actuellement en voyage finiront leur trajet, a précisé l'association.

Cette décision est une réaction suite à l'avertissement lancé dimanche par les autorités sanitaires brésiliennes. “Le non-respect des protocoles sanitaires et le non-respect des mesures restrictives imposées par les autorités constituent des infractions qui, si elles sont confirmées, entraîneront des amendes et la suspension des activités (des compagnies de croisière)”, a déclaré le régulateur fédéral de la santé, Anvisa, dans un communiqué.

Des cas diagnostiqués à bord de plusieurs navires durant les fêtes

Des infections survenues sur trois navires de croisière naviguant au large des côtes du pays à la veille du Nouvel An ont inquiété le régulateur sanitaire Anvisa, qui a recommandé de suspendre les croisières.
Le 30 décembre, les autorités sanitaires avaient suspendu les opérations de deux navires, le Costa Diadema et le MSC Splendida, après avoir signalé plusieurs dizaines de cas à bord.
Le Costa Diadema a reçu l'ordre de débarquer 68 personnes infectées et de retourner à son port d'attache de Santos, près de Sao Paulo, pour une mise en quarantaine.

61d474e3eb30e_capturerio.jpg
Des passagers débarquent du bateau de croisière MSC Preziosa, dans la zone portuaire de Rio de Janeiro. ©AP


Le Splendida, à destination de Rio de Janeiro, a également reçu l'ordre de retourner à Santos après avoir signalé 78 cas.
Un troisième navire, le MSC Preziosa, d'une capacité de 4.000 passagers, a dû débarquer à Rio une trentaine de passagers infectés qui ont été isolés, de même que des personnes cas contact.
Le Brésil avait autorisé en novembre la reprise de l'activité des bateaux de croisière sous réserve de protocoles stricts contre le coronavirus qui incluent des tests réguliers et des mises en quarantaines en cas d'infection.

Cet arrêt des voyages au Brésil n'est pas un cas isolé. Dans plusieurs pays dont les Etats-Unis, l'Italie ou l'Inde, les compagnies de croisière voit leurs activités suspendues suite à la propagation du variant Omicron depuis les fêtes de fin d'année.