guyane
info locale

Grève à la RCT : les négociations au point mort

conflit social cayenne
Grève RCT suite négociations
©Guyane la 1ère
Le conflit à la Régie communautaire de transport démarré le 18 novembre semble s'enliser. Les négociations avec la présidente de la Communauté d'agglomération du centre littoral, Marie-Laure Phinéra-Horth ont capoté avant de démarrer. 
Depuis le 18 novembre, une partie des chauffeurs de bus de la Régie communautaire de transport est en grève. Ces employés réclament une harmonisation des salaires dans l'entreprise. Aucune négociation n'a pu être engagée avant le retour de la présidente de la CACL,  Marie-Laure Phinéra-Horth qui se trouvait hors de Guyane.
Ce 25 novembre, les deux parties devaient commencer les négociations dans l'après-midi. Malheureusement, il n'y a pas eu d'entente dès le début de la séance qui a tourné court. 
Les grévistes ne souhaitaient pas la présence autour de la table de certains élus et cadres de la CACL. La présidente a refusé ce préalable, les représentants syndicaux ont donc quitté la table des négociations.
Selon Serge Bannis, le secrétaire UTG-RCT, il n'y avait pas de possibilité de négocier avec des personnes avec lesquelles la confiance n'existe pas.
 

Pour nombre d'usagers la galère continue

Depuis ce week-end, un service minimum a été mis en place mais seulement 7 bus sur 33 circulent. Cela met en difficulté bon nombre d'usagers notamment les utilisateurs des lignes non desservies actuellement.
Publicité