Île de Cayenne : fin du conflit à la SEMOP, les bus reprennent du service

social cayenne
Bus de la Semop Agglo'Bus
Un des bus de la Semop Agglo'Bus ©Isabel Lerouge
Après plusieurs semaines de grève, la direction de la SEMOP, les syndicalistes de l'UTG et les représentants de la Communauté d’Agglomération du Centre Littoral ont fini par trouver un terrain d’entente et signé un accord, samedi matin au siège de la CACL à Matoury. 
Dès lundi matin, 5h30, les bus bleus des transports en commun de la SEMOP reprendront du service dans toute l'île de Cayenne. Un accord a été enfin signé entre la direction de la SEMOP, les syndicalistes de l’UTG (Union des Travailleurs Guyanais) et les représentants de la Communauté d’Agglomération du Centre Littoral (CACL).
Une signature ardemment désirée qui a un coût : une activité affaiblie par six semaines de grève, des usagers excédés par un trafic perturbé. Et surtout, des rapports tendus avec la nouvelle direction. En début de semaine, un référé d’expulsion du tribunal administratif de Cayenne pour enjoindre les grévistes de libérer le dépôt des bus avait relancé la colère des salariés. Il était temps de trouver une sortie de crise.
Côté CACL, c’est un soulagement. D’autant que le conflit est venu ternir les dernières semaines du mandat de Marie-Laure Phinera-Horth en tant que présidente de la structure. Il permet de repartir sur de nouvelles bases.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live