Migrants : une réunion de crise pour trouver des hébergements d'urgence aux demandeurs d'asile syriens

immigration cayenne
Réunion de crise migrants
©Pierre Tréfoux
Plus de 200 personnes hier soir à la mairie de Cayenne pour parler de la crise des demandeurs d'asile en Guyane. Dans la salle plusieurs familles syriennes installées place des Amandiers. Les questions d'hébergement d'urgence ont été abordées. Des éléments de réponse ont été apportés.
 
Réunion migrants syriens
©Pierre Tréfoux
Dans la salle des délibérations de l’hôtel de ville de Cayenne près de 200 personnes assistent pendant près d’une heure, aux interventions des représentants des associations, des collectifs citoyens, mais aussi des demandeurs d’asile. Les représentants de la mairie et des services de l’état étaient également présents pour apporter des solutions sur la crise des demandeurs d’asile en Guyane et le manque de logements.
Benoît Renollet directeur de La Croix rouge explique :  

« On a beaucoup de personnes. Nous ne pouvons pas amener les services habituels. Nous sommes en saturation. »


Des hébergements saturés

Réunion migrants syriens
©Pierre Tréfoux
Aujourd’hui 150 hébergements d’urgence sont disponibles et accueillent 260 personnes. Pour remédier aux problèmes sanitaires la mairie de Cayenne offre 200 tickets d’accès aux douches municipales.
Claire Durrieu sous-préfète au développement économique et social annonce :

« La mairie de Cayenne prêtera un lieu pour accueillir de nuit les demandeurs d’asile. L’Etat prendra en charge les financements »


Des aides de toutes parts

D’autres solutions alternatives d’hébergements sont proposées, l’association musulmane de Guyane peut désormais accueillir dans ses locaux depuis dimanche dernier. 
Jawad Bensalha président de l’association musulmane de Guyane précise :

« On héberge les femmes et les enfants pour les préserver et les mettre à l’abri, en attendant que leur situation soit réglée. »


Un centre d’accueil des demandeurs d’asile devait voir le jour en décembre dernier dans le quartier de Cabassou à Cayenne, mais celui-ci n’a toujours pas été livré.
Plus de 200 personnes hier soir à la mairie de Cayenne pour parler de la crise des demandeurs d'asile en Guyane, dans la salle plusieurs familles syriennes installées place des amandiers mais aussi acteurs du milieu associatif et des représentants des services de l'état.


 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live