Les habitants de Montsinéry-Tonnégrande entre exaspération et résignation face à la récurrence des coupures d'électricité

énergie centre littoral
Vue aérienne Montsinery
©DR
Les coupures d’électricité sont devenus monnaie courante pour les habitants de Monsinery-Tonnerande. La commune est restée sans électricité 5 jours de suite. L’absence de communication d’EDf n’abaisse en rien les tensions.
 
Les coupures d’électricité sont devenus monnaie courante pour les habitants de Monsinery-Tonnerande. La commune est restée sans électricité 5 jours de suite. L’absence de communication d’EDf n’abaisse en rien les tensions.
La Mairie de la commune a donc décidé  de réunir ce matin, la direction d’Edf afin de rendre des comptes à ses administrés.


Exaspération des habitants

Les habitants de Montsinery- Tonnegrande sont excédés par les coupures d’électricité à répétition.
Une habitante :

Il y a des coupures toutes les semaines. J’ai acheté une plaque électrique parce qu’il y avait une pénurie de gaz. A présent, il n’y a plus d'électricité, je ne peux pas faire à manger pour mes enfants


Un arbre qui tombe sur le réseau électrique, des branchements illégaux, une ligne électrique qui prend feu, les causes ne manquent pas pour justifier les coupures de courant ces derniers jours dans la commune.
Des interruptions qui ont de lourdes conséquences pour Patricia Ducreux, retraitée :
 

Il y a une période où la situation s’était améliorée. A présent, quand il n’y a plus de courant, il n’y a plus de réseau. S’il y a un danger, on ne peut même plus téléphoner.


Des travaux en continue, manque de communication et d’anticipation, le service public d’électricité reconnait ses torts et met tout en œuvre pour améliorer la situation.
Patrick Antoinette, chef du service réseau d’Edf

Cette année le contexte a été compliqué pour deux raisons : les fortes pluies et les conséquences de la Covid-19, qui font que les modes d’interventions sont réduits. EDF s’engage à améliorer ses services. Les travaux entamés il y a deux ans, vont se poursuivre


Pour ce qui est d’un geste commercial à venir…
Patrick Antoinette  reste prudent : « Nous réexaminerons les demandes qui sont faites »
Les nerfs des Montsinériens sont mis à rude épreuves dans cette commune de 4000 habitants où bougies et boîte d’allumettes sont encore indispensables.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live