Matoury : Le village amérindien arawak Cécilia perd sa cheffe coutumière Rosita Sabayo

peuples autochtones matoury
Matoury : Le village amérindien arawak Cécilia perd sa cheffe coutumière Rosita Sabayo
Rosita SABAYO et Antoine YUBITANA (frère et sœur), cheffe coutumière et son adjoint du village arawaka Cécilia, sont décédés samedi 21 août. ©Fédération Lokono de Guyane
Respectivement cheffe coutumière et adjoint du village arawak Cécilia de Matoury, Rosita Sabayo et de son frère Antoine Théodore Yubitana sont décédés hier des suites de la Covid-19.

Le village arawak Cécilia est sous le choc. Rosita Sabayo et son grand frère Antoine Théodore Yubitana sont décédés hier, samedi 21 août, à moins d'une heure intervalle, des suites de la Covid-19.

Deux disparitions qui privent brutalement ce village de 277 habitants de sa cheffe coutumière et de son adjoint. Un village baptisé en hommage à leur grand-mère Cécilia Sabayo, elle-même cheffe coutumière de ce bourg. Une vocation familiale : Antoine Théodore Yubitana avait lui même été chef coutumier de Cécilia avant transmetttre ce rôle à sa soeur.

Matoury : Le village amérindien arawak Cécilia perd sa cheffe coutumière Rosita Sabayo
Thierry WINGARDE, neveu de Rosita SABAYO et d'Antoine Théodore YUBITANA ©Laurent MAROT

La habitants sont donc extrêmement affectés, émus par la perte de ces deux piliers de la communauté.

"C'était le leader idéal à avoir. Elle était respectée par tout le village. Elle était droite. Elle nous suivait au foot. C'était ma deuxième mère."

Thierry WINGARDE, neveu de Rosita SABAYO et d'Antoine Théodore YUBITANA


L'ensemble de la nation amérindienne de Guyane est aujourd'hui en deuil. 

" Capitaine du village arawak Cécilia et garante de la tradition, Rosita Sabayo a veillé au bon fonctionnement et à la cohésion des habitants du village depuis plus de trente ans. Aujourd'hui, elle laisse toute une communauté en deuil."

Anne-Marie CHAMBRIER, présidente de la Fédération Lokono de Guyane


Les réactions des élus de Guyane se sont, quant à elles, multipliées sur les réseaux sociaux.

Deux personnalités de Matoury


Cadre administrative intermédiaire aux Ressources Humaines à la mairie de Matoury depuis plus de trente ans, investie dans la vie locale, Rosita Sabayo avait notamment participé à la mise en place du service civique dans la commune.

Décès de Rosita Sabayo, cheffe coutumière du village Cécilia et de son frère Antoine Théodore Yubitana le 21 août 2021

Antoine Théodore Yubitana assurait le rôle de veilleur de nuit à l'hôtel de ville de Matoury. Malade, il était hospitalisé depuis le mois de juillet.

Une gestion exemplaire de la crise sanitaire


Dés les premières semaines de la crise sanitaire, Rosita Sabayo et Antoine Théodore Yubitana s'étaient activement impliqués dans la gestion de la pandémie dans la communauté amérindienne. En particulier lors de l'apparition du premier cluster en Guyane, au village Cecilia.

La communauté avait alors fait le choix d'adopter un confinement total. Un exemple suivi par d'autres villages amérindiens de Guyane, dont Noriono (palikur) à Macouria.