Municipales 2020 : Serge Smock, maire de Matoury largement réélu entend se consacrer pleinement à sa commune

politique matoury
Serge Smock
Serge Smock, maire de Matoury ©Dr
Elu dès le 1er tour des élections municipales partielles et communautaires le 18 octobre, Serge Smock entame son deuxième mandat de maire à Matoury,. Invité de Guyane la 1ère radio, il a exprimé sa satisfaction d'avoir été reconduit avec une large majorité qui permettra un travail plus serein.
Serge Smock élu en 2017 par le conseil munipal à la suite de la démission pour cumul de mandats de Gabriel Serville devenu député, avait fonctionné depuis dans des conditions compliquées au sein de sa municipalité. Le 18 octobre sa liste s'est imposée avec  61,08 % des suffrages. Un résultat populaire très confortable qui lui donne aujourd'hui une pleine légitimité pour exercer un nouveau mandat de maire avec 32 sièges contre 7 pour l'opposition.
 

Il y a eu une très forte mobilisation de l'équipe qui m'entourait pour expliquer sur le terrain notre programme... Je suis un homme de terrain, je crois que la proximité avec la population explique ce résultat... je le dis sans triomphalisme...

 

Un maire qui mise sur sa capacité à fédérer

Et dans cette liste d'ouverture, il y a des des personnes d'horizons divers mais, pour autant, affirme le maire, il y a une cohésion sur un socle commun. La diversité va permettre au contraire de répondre aux aspirations des matouriens.
En ce qui concerne la gouvernance, il utilisera sa capacité à fédérer et tiendra compte des avis divergents et même ceux de l'opposition.
 

... Je regarde devant, les matouriens nous ont donné les moyens pour travailler, j'ai une mission, un contrat de confiance a été établi avec eux ... Ils nous ont donné la chance de poursuivre le travail commencé, ils sont très vigilants. Faisons leurs honneur!


Un maire qui va s'atteler à la question foncière

Sur la politique foncière, l'édile apporte des précisions sur la mission qu'aura le futur Office communal foncier qu'il entend créer :
 

L'idée c'est qu'en fonction de la situation actuelle, des spécialistes puissent faire des propositions pour nous accompagner sur les choix politiques que nous devons faire. Une étude a été lancée... Cet outil foncier est indispensable pour nous permettre de mieux appréhender la situation. Le deuxième outil c'est le PLU (Plan local urbain) qui, associé à l'office permettra d'apporter des solutions sur le territoire communal en matière d'aménagement et de réalisation de logements...


Matoury est devenue très attractive et de nombreuses personnes de la périphérie s'y installe y compris les squatteurs qui sont délogés dans les autres communes. Sur ce phénomène de bidonvilles émergeants, Serge Smock rappelle :
 

Il y a une police de l'environnement que nous allons mettre en place, augmenter les effectifs de police, effectuer un travail permanent avec l'état qui permettra de contourner cette problématique. Mais l'outil indispensable aujourd'hui à deux niveaux reste : la question du contrôle des frontières avec l'état et le PLU pour prévoir des terres pour offrir un plus grand nombre de logements à nos concitoyens...


L'auto construction est aussi une solution envisagée et les modalités de construction devraient être simplifiées. 
Sur la question de l'installation d'un commissariat dans sa commune, le maire est tout à fait favorable à la venue de la police nationale. Matoury remplit les critères par l'importance de sa population. Mais il y a encore des freins à lever au plus haut niveau du gouvernement.
En ce qui concerne la présidence de la Communauté d'agglomération Serge Smock répond fermement :
 

Aujourd'hui, il faut faire les choses par étape. Je ne suis pas encore installé nous verrons ensuite mais ma seule et unique ambition, c'est Matoury, le reste nous verrons après...

 
Serge Smock maire de Matoury invité de Mayouri info
Les Outre-mer en continu
Accéder au live