Roura : 85% des habitants du village Favard sont vaccinés mais tous ne sont pas testés

coronavirus roura
Roura : 85% des habitants sont vacciné à Favard
©Terrence MOY
La semaine dernière, une dizaine d'habitants du village amérindien Favard à Roura a été diagnostiquée positive à la Covid-19. Pourtant, le taux de vaccinés serait de 85% de la population dans ce village de 200 habitants. La majorité de la population n'a pas été testée faute de matériel.

Mercredi dernier (18 août) Jean Lucas s'est rendu dans une des pharmacies de Matoury pour se faire dépister de la covid-19 car il ne se sentait pas bien. Premier cas de ce qui allait bientôt former le cluster du village amérindien palikur Favard. Une surprise pour Jean Lucas qui affirme avoir eu ses trois injections de vaccin.

Testé positif à la Covid-19, avec 10 jours d'isolement prescrits jusqu'au 25 août, Jean Lucas s'est vu remettre une quinzaine de tests pour les habitants du bourg. Une infirmière libérale s'est rendue avec lui sur place pour effectuer les examens : 10 cas positifs ont été détectés sur les 15 tests réalisés.

Un village confiné


Le village, situé à une vingtaine de minutes du bourg de Roura en pirogue, et où plusieurs dizaines de diabétiques seraient recensées est alors considéré comme un nouveau cluster en Guyane. Comme le reste de Roura, il bascule en zone rouge le jeudi, avec un confinement renforcé. Toutes les activités sont à l'arrêt, en particulier les activités touristiques.

« J’ai demandé à la population de rester chez eux, de ne pas se déplacer, de rester calme. Je ne sais pas si les gens vont m’écouter mais je donne des conseils. D’aller voir le docteur si on est malade.»

 Zacharia LUCAS, capitaine du village Favard


Pourtant, depuis mercredi dernier, pas de nouvelle de la part de l'Agence Régionale de Santé de la Guyane. Aucune autre campagne de test n'est réalisée à ce jour au village afin d'identifier des malades.

Roura : 85% des habitants sont vacciné à Favard
©Terrence MOY

Jean Lucas affirme que plusieurs personnes seraient contaminées. Sans doute la moitié du village. Des nouveaux cas qu'il ne peut dénombrer précisément à cette heure faute d'une opération de dépistage massive auprès de la vingtaine de familles qui composent Favard.

« Pour l’instant, il n’y a pas de cas grave. S’il y en a, cela sera sans doute des non-vaccinés. Les non-vaccinés au village se sont surtout les jeunes, de 10 à 20 ans, les plus petits et une jeune femme enceinte aussi. »

Jean LUCAS, adjoint et fils du capitaine du village Favard


Jean Lucas aimerait que tous les habitants de Favard soient testés afin de connaître la situation sanitaire exacte du village.

Un appel aux denrées alimentaires... et aux tests


Isolés, les habitants manquent toujours de médicaments, surtout du Doliprane, de masques, de gel hydroalcoolique... En raison de la maladie et du confinement imposé, ils ont également besoin d'aide alimentaire (riz, lait,..). Pour l'instant, ils subviennent en partie à leurs besoins grâce à la pêche, la chasse et la cueillette. 

Les habitants de Favard sont toujours dans l'attente d'une réponse à leur demande pour disposer de nouveaux tests de dépistage. Jointe aujourd'hui par téléphone (lundi 23 août), l'ARS annonce organiser d'ici peu une opération de dépistage avec la Mairie de Roura.