publicité

Congrès des élus de Guyane : mission accomplie selon Yvane Goua porte parole des collectifs Trop Violans et 500 Frères

Une semaine après la tenue du Congrès des élus le 27 novembre dernier, Yvonne Goua porte-parole des collectifs Trop Violans et 500 Frères, invitée de Guyane la 1ère radio fait son bilan.   

Yvane Goua porte-parole des collectifs Trop Violans et 500 Frères à la radio Guyane la 1ère © Guyane la 1ère
© Guyane la 1ère Yvane Goua porte-parole des collectifs Trop Violans et 500 Frères à la radio Guyane la 1ère
  • Par Catherine Lama
  • Publié le
Selon la porte-parole de Trop Violans et 500 Frères,Yvane Goua, un premier pas a été franchi à l'issue du Congrès des élus du mois dernier. L'essentiel a été fait, le projet Guyane du Front a été présenté et c'est un motif de satisfaction. A l'inverse elle affirme :

"on ne nous a pas présenté la loi Guyane, le Livre Blanc en lui même ne nous a pas été présenté. On nous a pas présenté le rapport des Etats Généraux donc oui, je suis entièrement satisfaite!"


Il était important que le projet Guyane du Front soit présenté, rappelle la porte parole car il est l'émanation de la société civile et il respecte l'Accord de Guyane.
Elle estime que le compromis qui a consisté à l'adoption, à la fin des travaux, d'une résolution adoptée à l'unanimité, est acté.
Yvane Goua rappelle qu'il appartient aux élus de travailler maintenant sur le projet Guyane :

"Les résolutions sont claires c'est le projet Guyane qui doit sortir et qui doit être amendé... à travers les contributions..."


Regardez ici l'intégralité de son interview  
Yvane Goua revient sur la séance du Congrès

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play