Coronavirus : deux nouveaux malades de la Covid-19 ont été évacués sur Fort-de-France, lundi 22 juin

coronavirus
Un pont aérien vers les Antilles
Pour soulager la réanimation d'Andrée Rosemon, les cas stabilisés sont évacués sur Fort-de-France et peut-être bientôt Pointe-à-Pitre ©G.Ho-A-Sim
C’est un véritable pont aérien qui se met en place, alors que ce week-end on a passé la barre des 2.000 contaminés et compté 2 nouveaux décès.  Pour soulager le service de réanimation du CHC, les Covid guyanais sont transportés aux Antilles.
 
Depuis ce matin, ils sont 4 guyanais pris en charge par la solidarité de la réanimation martiniquaise. Il s’agit d’une femme âgée de 37 ans et d’un homme de 36 ans. On n’a pas de détail sur la date de leur hospitalisation et depuis quand ils étaient en réanimation.

« Il s’agit de patients qui étaient stabilisés, bien ventilés, qui supportent bien le traitement… et qui peuvent parfaitement voyager. C’est toujours le cas, c’est assez compliqué de sélectionner des bons profils, parce que nous ne voulons prendre absolument aucun risque... Ce qui fait que, ce ne sont pas tous les patients qui peuvent être évasanés (contraction d'évacuation sanitaire). C’est un nombre limité qu’il faut bien choisir. »

Christophe Robert (Directeur de l'hôpital de Cayenne)

Dans l’attente du déploiement de l’hôpital de campagne annoncé par Annick Girardin, qui devrait soulager la réanimation et les autres services de l’hôpital Andrée Rosemon, l’évacuation sanitaire des malades de la Covid-19, sur les Antilles est la seule alternative face à la pénurie de moyens et de ressources humaines.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live