Covid-19 : deux cas de variant Delta détectés à Oiapoque inquiètent les autorités de l'Amapá

océan atlantique
Plus de 900 personnes ont été testées à Oiapoque. La vaccination en ambulance a été mise en place.
©Gouvernement de l'état de l'Amapá
Jeudi, sur les 25 cas confirmés au cours des dernières 24 heures dans l'Amapá, 23 sont originaires d'Oiapoque. Deux de ces cas correspondent au variant Delta de la Covid-19 confirme la Surintendance de surveillance sanitaire amapaense. De nouvelles mesures de restrictions entrent en vigueur demain.

Oiapoque est le mauvaise élève de l'Amapá en matière de circulation de la Covid-19 depuis quelques semaines. Dans le bulletin épidémiologique de ce jeudi, sur les 25 cas confirmés en une journée dans cet état du nord du Brésil, 23 sont originaires d'Oiapoque. Aujourd'hui, vendredi, la Surintendance de veille sanitaire (SVS) amapaense confirme que deux d'entre eux sont les premiers cas enregistrés du variant Delta dans la commune frontalière.

Dans l'Amapá, au total, 13 cas du variant Delta ont été détectés en 24 heures dont 8 autres à Macapá et 3 à Santana.

Oiapoque, qui ne concentre que 3% de la population de l'état fédéral, comptabilise, entre le 3 et le 10 octobre, près de 70% de tous les nouveaux cas de personnes infectées par le coronavirus dans ce territoire. Depuis début septembre, la ville frontalière a enregistré un nombre élevé de cas positifs de la Covid-19.

« Nous avons conseillé à la municipalité d'Oiapoque de prendre des mesures par rapport aux activités qui provoquent des regroupements dans le centre-ville. Bien sûr, nous n'avons pas pour objectif de provoquer des pertes économiques, mais c'est une situation qui nécessite des mesures et de l'attention » 

Dorinaldo Malafaia, responsable de la Surintendance de surveillance sanitaire de l'Amapá (SVS/AP)

 

La Surintendance de veille sanitaire amapaense mène déjà diverses actions : des campagnes de tests et de vaccination de masse dans la ville dont seulement 38% de la population ont pris la 1ère dose et 18% ont un schéma vaccinal complet .

De nouvelles mesures de restrictions

Selon Dorinaldo Malafaia, responsable de la Surintendance de surveillance sanitaire d'Amapá, la municipalité d'Oiapoque a reçu ce matin des recommandations afin de mettre en place des mesures de restrictions.

« Nous avons informé la municipalité d'Oiapoque de la circulation du variant Delta. À l'heure actuelle, nous déconseillons d'organiser un événement susceptible de rassembler plusieurs personnes. La frontière guyanaise est très préoccupante, car la couverture vaccinale en Guyane serait de 30% et la plupart des cas confirmés seraient du variant Delta. Donc, évidemment, cela a de l'influence à Oiapoque » 

Dorinaldo Malafaia, responsable de la Surintendance de surveillance sanitaire de l'Amapá (SVS/AP).

 

Cet après-midi, le conseil municipal d'Oiapoque a voté un décret afin de réduire les risques de transmission de la Covid-19. Parmi les mesures principales en vigueur du 22 au 28 octobre, plusieurs limitent la circulation, différentes activités sont interdites (boîtes de nuit, théâtres, salles de concert...) et le port du masque est obligatoire dans les espaces publics.

Le directeur exécutif de la SVS, Iracilda Costa, a déclaré que "ces contaminations par le variant Delta seraient dues à la circulation illégale de personnes à la frontière avec la Guyane qui est toujours fermée". La réouverture du pont binational demandée par les commerçants semble donc compromise.

 

 

.