Covid-19 : Pas de levée du couvre-feu pour la Guyane

coronavirus
618bdbc4929ca_cic.jpg
La réunion de la Cellule Interministérielle de Crise dans les salons de l'hôtel préfectoral. ©Jocelyn HELGOUALCH
A l’issue de la dernière cellule interministérielle de crise, le préfet Thierry Queffelec n’a annoncé aucun changement dans les mesures de freinage en Guyane. Le couvre-feu reste donc en vigueur dans tout le territoire, sauf la vallée de l’Oyapock.

D'une semaine sur l'autre, rien de change. La Guyane reste confinée sauf pour les communes de Saint-Georges de l’Oyapock, de Camopi et Ouanary.

A l’issue de la dernière cellule interministérielle de crise, ce matin, à Cayenne, le préfet de Guyane Thierry Queffelec annonce que le couvre-feu reste en vigueur du lundi au dimanche, de 21h à 5h du matin en zone verte et de 19h à 5h du matin pour les 7 communes en orange (Cayenne, Rémire-Montjoly, Matoury, Macouria, Montsinnery-Tonnegrande, Kourou et Sinnamary).

« Pour l’instant la logique est de vivre avec le virus, de préparer les fêtes de décembre qui sont familiales et assez joyeuses et qu’on puisse les faire avec le moins de contraintes possible. »

Thierry Queffelec, Préfet de Guyane,

des propos recueillis par Jocelyne Helgoualch

Le préfet a souligné que la baisse de l’épidémie se poursuivait sur l'ensemble du territoire. Le nombre de personnes en réanimation est lui aussi en diminution. Des éléments qui permettraient d’envisager la levée du confinement dominical et d’établir un couvre-feu pour tous de 21h à 5h, dès la semaine prochaine, le 18 novembre.

Le souhait des autorités est de parvenir à assouplir les mesures différenciées de freinage pour le mois de décembre, à l’occasion de fêtes de fin d’année.