Disparition de Line Legrand à l'âge de 53 ans

disparition
Line Legrand en 2015
Line Legrand photographiée devant l'Assemblée nationale en 2015 ©Laura Philippon
Line Legrand n’est plus. On a appris le décès de la sœur de José Legrand, artiste peintre reconnu. Line Legrand a marqué les esprits par sa personnalité et sa quête de justice. Elle a dérangé par son indépendance et cela lui a, souvent, valu d'être incomprise.
Line Legrand dernière d’une famille de 4 enfants a marqué les esprits par son coté combatif. Elle n’a eu de cesse d’exprimer à sa façon son appartenance guyanaise envers et contre tous les clichés pour dénoncer les injustices.     
L'avocate, Magali Robo Cassildé se souvient d'une amie de classe brillante et indépendante :

... Nous avons été en classe ensemble, elle était brillante. Très jeune, elle a montré ce caractère de révoltée, elle n'aimait pas le système, elle reprochait à la France beaucoup de choses... C'était une grande révoltée, elle a mené son combat à sa façon jusqu'au bout. Elle assumait ce qu'elle faisait et disait... son but c'était de défendre ses idées et son combat pour la Guyane...


Dans les derniers mois de sa vie, Line Legrand qui souffrait d’un diabète avait été amputée d'une jambe. On se souvient de l’esprit de combativité dont elle avait preuve, alors, face à un dénuement total. Faisant le sitting devant l’Assemblée nationale pour obtenir d'être soignée et logée.
Elle avait su rebondir vers la fin de sa vie alors qu'elle était devenue aveugle. Malgré tout, selon les témoignages, elle avait conservé cette envie d’œuvrer pour les jeunes. La création d'une association était un de ces derniers projets.
Le député Gabriel Serville lui a rendu hommage dans un post publié sur Facebook :

Le reportage d'Yvette Bacoul

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live