Dossier de la SEMOP : Les transporteurs Guyanais fixés le 28 février prochain

Le tribunal administratif de Cayenne jugeait hier l’affaire sur l’attribution du marché de la SEMOP, la société d'économie mixte à opération unique qui est censée remplacer la RCT, la régie communautaire des transports.
Le futur réseau de bus à haut niveau de service doit être confié à la SEMOP en juillet.

Ce dossier oppose un groupement de transporteurs guyanais mécontent d’être écarté du marché public à la Communauté d’Agglomération du Centre Littoral.

Pour mémoire, le groupement contestataire, la société Zunève dénonce un manque de transparence dans l’attribution du marché à une société mahoraise : « Mozaïque » et l’irrégularité de l’offre.
La CACL s’est défendue en annonçant que l’offre du transporteur guyanais était elle aussi irrégulière.

La justice a délibéré sur un report du jugement le vendredi 28 février 2020. D’ici là, les deux candidats devront apporter de nouvelles pièces pour prouver la conformité de leurs propositions.
Le groupe mahorais a jusqu’à mardi pour renforcer son dossier, le transporteur guyanais jusqu’à jeudi.


 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live