L'église catholique tient son deuxième synode de Guyane dédié à l'Amazonie

religion
2e synode Guyane consacré à l'Amazonie
©Karl Constable
La communauté catholique de Guyane est réunie afin de réfléchir aux enjeux environnementaux, humains, à la place et au rôle des chrétiens en Amazonie. Cela s’inscrit dans la foulée du grand rassemblement des évêques d’Amazonie qui s'est tenu en octobre dernier à Rome. 
Le cri de peuples de Guyane, le cri de la forêt, de l’eau et de la faune, voilà pour la thématique du deuxième synode de Guyane dédiée à l’Amazonie. Synode qui a démarré ce 24 février. Cette rencontre entre les différentes communautés catholiques de Guyane se déroule au lycée Anne-Marie Javouey à Cayenne.


Travailler à la création d'une église écologique et amazonienne

Plusieurs centaines de participants sont présents. Cet événement a été mis en place, par l’évêque de Guyane : l’objectif est de sensibiliser chacun à la préservation de la planète selon le souhait du Pape d’organiser une église écologique et amazonienne, pour répondre à la question de l’écologie.
Des prises de paroles, des ateliers et des temps de réflexion, voir de prières ; c’est le menu de ces 2 journées de synode organisées à Mirza. C’est le second synode de Guyane pour l’Amazonie et face aux enjeux n’allez pas dire que l’Eglise fait du Greenwashing !
Emmanuel Lafont, l'évêque de Guyane : "... cela fait tout de même 15 ans que le pape Benoit XVI a écrit une encyclique sociale "La charité dans la vérité" où il y a plusieurs pages sur l'écologie "intégrale" à la fois humaine et naturelle... cela ne date pas d'octobre dernier...
Ils sont venus du fleuve et de l’intérieur pour témoigner de leur vie et de leur foi. 4 intervenants, 4 minutes de paroles chacun, puis 4 minutes de méditation, c’est le modus operandi de ce synode. Jovanka Soleda, jeune étudiante, originaire de l’Ouest, a une petite idée de ce que serait une église à visage amazonien. : ... pour ce serait un ajustement ou une juxtaposition, un grand puzzle de chaque peuple qui ensemble lutterait pour la même cause, la préservation de l'Amazonie tout en restant dans la foi chrétienne...
Et pour cela l’église se dit prête à pas mal de conversions affirme José Gaillou, référent écologie intégrale du diocèse de Guyane : ... il y a la conversion pastorale, le travail que devra faire l'église pour l'ensemble des personnes du territoire, il y a une conversion écologique également, reconnaître cette création écologique dans notre mode de vie, une conversion culturelle, accepter le mode de vie des autres et... tous ensemble...
Aiku, qui vit sur le Haut-Maroni, est venu témoigné et interpellée sur la réalité, les enjeux et les attentes très fortes des peuples autochtones, sur la question des ravages de l’orpaillage, Aiku Alemin, paroisse de San Pédro Calungo : ... on ne sait plus où aller pour chasser, manger... tous les poissons que l'on mange sont contaminés, même la terre est contaminée... 

Faire de la Guyane, carrefour multi-cultures en Amazonie, la tête de pont de la réflexion écolo-catholique, c’est l’ambition de l’église de Guyane.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live