Election au tribunal de commerce de Cayenne...pour remplacer un juge "obligé" de démissionner

justice
tribunal de commerce
Un juge du tribunal de commerce de Cayenne condamné à 6 mois d’emprisonnement après avoir menacé un clerc d’huissier avec son fusil. Xavier Clavel a dû démissionner de son siège de juge. Une élection a eu lieu pour désigner son successeur.
Un juge du tribunal de commerce de Cayenne condamné à 6 mois d’emprisonnement après avoir menacé un clerc d’huissier avec son fusil… Xavier Clavel, dont l’entreprise a été candidate au rachat de plusieurs supermarchés en Guyane, a dû démissionner de son siège de juge. Une élection a eu lieu pour désigner son successeur. 
 

Une nouvelle élection

Xavier Clavel
Xavier Clavel
Un juge du tribunal de commerce, Xavier Clavel, dont le groupe a été candidat au rachat de plusieurs supermarchés ces dernières années, a été interdit de port d’arme et condamné à 6 mois d’emprisonnement, une peine aménagée par le port d’un bracelet électronique, comme le confirme aujourd’hui le parquet de Cayenne. Une condamnation survenue fin septembre.
Le 14 février, un clerc d’huissier se présente à son domicile. Il l’accueille avec un fusil et tire en l’air.
L’entrepreneur a dû démissionner du tribunal de commerce. Une élection était organisée pour élire son successeur.

« Sur ce poste à pourvoir on a deux candidats, au premier tour des élections il y a un qorum à atteindre, en ce qui concerne le nombre de votants, on a 67 votants. On n’est pas certain d’atteindre le quorum aujourd’hui, auquel cas un deuxième tour se tiendra le 26 novembre ».

Constance Daucé, présidente du tribunal mixte de commerce de Cayenne


Deux candidats pour un siège

Les deux candidats à la succession de Xavier Clavel, Bruno Jarrin et Pascal Vaudé, partagent un même constat : les entreprises guyanaises auront besoin de toute l’attention des juges du tribunal de commerce pour faire face à l’impact de la crise sanitaire.
Les juges prêtent serment, ils doivent notamment faire preuve de probité. Une qualité d’autant plus indispensable en période de crise.
Contacté par Guyane La 1ère, Xavier Clavel a répondu qu’il ne souhaite pas faire de commentaire particulier sur sa démission du tribunal de commerce. « Je suis actuellement pleinement concentré sur la bonne marche et le développement de mon entreprise, surtout dans ces temps difficiles », explique-t-il dans un message SMS.
 
Tribunal de commerce : élection après la démission d'un juge.