publicité

Elections européennes : la colère d'une électrice radiée

De nombreux électeurs ont été rayés des listes électorales sans le savoir. A l’image de Violaine Machichi Prost qui n’a pas pu voter samedi dans son bureau habituel. La nouvelle réforme électorale est en vigueur depuis le 1er janvier 2019.

Elections législatives à Rémire-Montjoly en Guyane. © Myrna Glennie
© Myrna Glennie Elections législatives à Rémire-Montjoly en Guyane.
  • Leilia Chérubin-Jeannette/MCT
  • Publié le
De nombreux électeurs ont été rayés des listes électorales sans le savoir. A l’image de Violaine Machichi-Prost qui n’a pas pu voter samedi dans son bureau habituel. Avec la nouvelle réforme électorale, en vigueur depuis le 1er janvier 2019, la réactualisation des listes est désormais gérée par l’INSEE.


Une électrice indignée

Violaine se  souviendra pendant longtemps de ces élections européennes. Alors qu’elle s’apprête à voter...La jeune femme apprend  avec surprise sa radiation des listes électorales. Privée de son droit de vote, Violaine partage son indignation sur les réseaux sociaux. Elle tente aussi de comprendre, commence cela a pu arriver.

"Je me cherche sur les listes et ils ne me trouvent pas. Il se trouve que j'ai été scolarisé en Martinique et qu'à l'époque j'étais inscrite aussi en Guyane. L'INSEE m'a radiée sans prendre en compte que j'étais revenue en Guyane. 

  

Réforme électorale

Et visiblement, elle n’est pas la seule dans ce cas…Au service des élections de Cayenne, les retours son nombreux. Mais la responsable rappelle que désormais les radiations ne sont pas du fait des municipalités. Depuis le 1er janvier avec répertoire électoral unique, les listes électorales sont actualisées par l’INSEE. 
Aicha Belameri responsable services élections mairie de Cayenne explique : 

"En mairie on s'occupe uniquement des inscriptions. L'INSEE a radié un grand nombre d'électeurs notamment pour perte d'attache communale."


Lutter contre l'abstention

Ce nouveau système a pour but de lutter contre l’abstention en facilitant l’inscription des électeurs jusqu’à six semaines avant un scrutin. Des couacs liés aux radiations ont aussi été constatés dans plusieurs bureaux de vote dans l’hexagone.
 
Des électeurs radiés sans prévenir


Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play