publicité

Les enfants amérindiens empoisonnés par le mercure

Depuis une vingtaine  d’années, des études montrent que 90 % des enfants amérindiens Wayanas présentent des taux de mercure  trop importants. Un empoisonnement du à une consommation des poissons contaminés. Des troubles du comportement chez les enfants sont observés.

  • Jocelyne Helgoualch
  • Publié le

90 % des enfants amérindiens intoxiqués par le mercure


Des études scientifiques ont prouvé que  plus de 90 % des enfants du Haut Maroni présentent une intoxication au mercure bien supérieure au seuil des valeurs de l’organisation mondiale de la santé. A l’entrée du poste de santé du village amérindien d’ Antecume Pata, des affiches rappellent aux Wayanas  les dangers d’une alimentation régulière de certains poissons de Guyane. Tout particulièrement les poissons carnivores qui concentrent des taux de mercure très élevés. Dans les villages Wayanas, les autorités sanitaires recommandent aux femmes enceintes de ne plus consommer du poisson qui est pourtant  a source principale de leur alimentation.

Un médecin donne l’alerte


Le docteur Rémi Pignoux travaille depuis plus de 20 ans au Centre de santé de Maripasoula. Ce médecin a lancé des études sur les taux de mercure chez les populations amérindiennes et les résultats indiquent clairement des atteintes neurologiques chez de nombreux enfants Wayanas. Les études conduites en Guyane et au Brésil chez les populations amérindiennes restent encore peu nombreuses et très récentes mais elles confirment toutes que ces taux  de mercure très élevés sont directement lies aux activités d’orpaillage.

Le reportage de Guyane 1ère

 

Sur le même thème

  • santé

    Journée mondiale de lutte contre le SIDA : la Guyane se mobilise

    Encourager le dépistage, c’est l’objectif de cette nouvelle Journée mondiale de lutte contre le Sida .De nombreuses actions auront lieu dans le département afin de sensibiliser l’opinion. Une journée d’actions organisée par la COREVIH, en partenariat avec l’ARS.

  • santé

    Intoxication au plomb : le couac sous surveillance

    Un séminaire dédié aux travaux scientifiques des jeunes médecins et chercheurs de Guyane s'est tenu le 29 novembre à Cayenne. Au cœur des débats : les pathologies infectieuses et émergentes. En Guyane, les cas d’intoxication au plomb par le couac (semoule de manioc) seraient nombreux.

  • santé

    Deux cas de tuberculose dans un lycée de Kourou

    Un cas avéré et un cas probable de tuberculose ont été découvert parmi les élèves du lycée Gaston Monnerville de Kourou. Une réunion d’information s'est tenue sur le sujet dans l'établissement. Un dépistage sera pratiqué sur ces personnes d’ici quelques semaines.

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play