Amapa : une manifestation à Macapa pour réclamer des moyens de lutte contre la pandémie et le départ du président Jair Bolsonaro

coronavirus amapa
Manifestation pour réclamer le départ de Bolsonaro à Macapa
Manifestation pour réclamer le départ de Bolsonaro à Macapa ©Rede Amazônica / Reproduction

Le 29 mai a été la journée des manifestations dans tout le Brésil contre le président Bolsonaro et sa gestion de la pandémie covid. A Macapa environ 600 personnes ont défilé dans les rues de la capitale amapaense. Les manifestants réclamaient aussi, des aides d'urgence et des moyens de vaccination.

Selon la presse amapaense, les manifestants ont défilé calmement ce samedi 29 mai en respectant la distanciation et le port du masque ainsi que l'exige la situation de crise sanitaire.

Un défilé qui regroupait 600 manifestants

Comme dans de nombreuses capitales brésiliennes, des macapaenses ont manifesté dans les rues de leur ville pour clamer haut et fort leur ras le bol contre la gestion gouvernementale de la pandémie. Ils ont réclamé le rétablissement de l'aide d'urgence de 600 rais. De nombreuses familles vivent dans la plus extrême précarité, les étudiants n'ont plus de perspectives, pas d'emplois et pas d'aide.
Ils demandaient aussi des moyens pour vacciner en masse la population. Les doses de vaccin arrivent au compte goutte semaine après semaine dans l'état.
Les prises de paroles ont été nombreuses. En plus d'exiger des aides, des moyens pour développer l'éducation et la recherche, les manifestants appellaient aussi départ du président Jair Bolsanaro. 

Au Brésil sur les 16 515 120 millions de personnes touchées par le virus covid, 461 931 d'entre elles ont succombé au covid. L'Amapa, un des états fédéraux du pays où le taux de létalité est le plus bas, recense 111 937 cas covid et 1 690 décès. Sur 182 302 injections de vaccin, 14,36% de la population d'Amapá ( 845 731 habitants-recensement 2019) a reçu une première dose et 6,78%, la deuxième dose.