Drame à Saut-Maripa : la commune de Saint-Georges sous le choc mais déjà beaucoup de questions se posent

faits divers saint-georges
Groupe scolaire Gabin à Saint-Georges
Groupe scolaire Gabin à Saint-Georges ©Nikerson Perdius
Dans la soirée du 25 octobre un drame est survenu au bord de l'Oyapock à Saut-Maripa. Un carbet s'est effondré sur des jeunes qui devaient se rendre à Camopi. Bilan un mort et cinq blessés. A Saint-Georges, l'heure est au recueillement mais déjà se posent des questions sur la fréquentation du site.

Au lendemain de ce drame survenu aux alentours de 18h lundi 25 octobre règne un grand émoi dans la petite commune de Saint-Georges.

Le maire Georges Elfort a souligné ce matin, les circonstances dramatiques qui ont prévalu à cet accident

C'est un accident regrettable, ces personnes devaient se rendre à Camopi et il y a eu un différend avec le piroguier qui leur a proposé de retourner dormir à Saut Maripa alors que le site était occupé par des kayakistes et cela sans autorisation. Il restait ce seul carbet qui n'était pas en bon état, ils ont essayé de s'y loger et voilà l'accident est arrivé.


Georges Elfort se réserve le droit de porter plainte mais pour l'instant l'heure est au recueillement. Le maire est soucieux de soutenir les jeunes et les familles.
Une cellule psychologique a été mise en place. 

Mairie de Saint-Georges, la place centrale
Mairie de Saint-Georges ©Nikerson Perdius


Les jeunes enfants qui étaient sous la responsabilité de l'association Colombes Culture Santé et Bien-être ont été hébergés cette nuit à l'école Gabin et seront rapatriés dans leurs foyers d'ici la fin de la matinée dans leurs foyers.

Un certain nombre de questions se posent autour du site de Saut Maripa et de sa fréquentation. La municipalité affirme n'avoir donné aucune autorisation et hier soir, selon nos confrères sur place, il y avait une centaine de personnes au moment de ce dramatique accident.