Haïti : nouvelle journée de protestation contre la cherté de la vie et l’insécurité à Terrier-Rouge

océan atlantique
Nouvelle journée de mobilisation à Terrier-Rouge ©Gazette d'Haïti
Des habitants de la commune de Terrier-Rouge en Haïti ont manifesté de nouveau ce lundi 29 août. Dans le viseur des protestataires : les dirigeants politiques à qui ils reprochent de ne pas agir alors que le pays s'enlise dans une crise sécuritaire et économique.

Barricades, pneus enflammés…les manifestants ont durci le ton ce lundi 29 août à Terrier-Rouge, une commune située au Nord-Est du pays. Ils ont érigé des barricades sur le tronçon de la nationale 6 qui relie cette zone haïtienne au territoire dominicain.

Selon nos confrères de la Gazette d’Haïti, les organisateurs du mouvement ainsi que les participants s'insurgeaient contre la cherté de la vie ainsi que la rareté de carburant. Ils reprochaient aussi aux responsables de l’État de ne pas se soucier de la misère dans laquelle est plongée la population. Autre problématique et non des moindres déplorée par les protestataires: l'insécurité permanente qui endeuille depuis plusieurs mois déjà, les familles haïtiennes.

Les manifestants ont érigé des barricades avec des pneus enflammés ©Gazette d'Haïti

Pour tenter de ramener le calme, des agents des forces de l'ordre ont fait usage de gaz lacrymogènes pour disperser les protestataires. Ces derniers ont répliqué avec des jets de pierres et de bouteilles.

Un mouvement de revendication qui a eu des répercussions sur le plan économique puisque de nombreux commerçants venus de plusieurs autres départements du pays n’ont pas pu se rendre en République dominicaine, un des jours de marché.