Inondations en Guyane : les habitants de Dégrad Savane à Iracoubo réclament le déplacement de leur village

catastrophes naturelles
Les habitants du village Degrad Savane souhaitent depuis des années pouvoir s'implanter hors d'eau ©Guyane la 1ère
En cette saison des pluies interminable et bien arrosée, se pose le problème de la proximité des villages en bordure de fleuve. C’est le cas à Dégrad Savane sur la commune d’Iracoubo. La population ne veut plus s’exposer à la montée des eaux et souhaite être déplacée sur un terrain non inondable.

Le village Dégrad Savane se situe à 4 km du bourg d’Iracoubo au bord d'un cours d'eau. Ici vivent une quinzaine de familles. Depuis l’an dernier, la montée des eaux du fleuve couplée à celle des marécages devient insupportable et dangereuse. Certaines maisons déjà surélevées frôlent la catastrophe. 
Pour les habitants, il est urgent de pouvoir se relocaliser ailleurs malheureusement si la demande de terrain a été faite aux services de l'état, la réponse tarde.

En Guyane, la problématique du déplacement de populations par rapport à la montée des eaux se pose de façon cruciale. Les trois dernières saisons des pluies ont engendré des crues fluviales très importantes voire exceptionnelles mettant en danger les riverains à l'exemple de la commune de Grand Santi durement impactées ces jours-ci.
Les élus guyanais se sont emparés de cette problématique qui concerne d'autres territoires à l'échelle nationale et internationale