Iracoubo : faire concorder des projets agricoles avec l’aménagement de la commune

agriculture
Mairie d'Iracoubo
©CL
La problématique du foncier en Guyane se pose dans toutes les communes et ressurgit régulièrement dans l'actualité sociale et économique. A Iracoubo, une quarantaine d'agriculteurs attendent une régularisation foncière alors que leurs intérêts ne concordent pas forcément avec les projets communaux.
A Rococoua, zone agricole à Iracoubo, une quarantaine de familles d'agriculteurs se trouve dans l'incertitude. ces travailleurs sont dans l'attente d'une régularisation des parcelles qu'ils occupent en ayant l'autorisation communale mais sans titre de propriété ou de bail. 
La plupart de ces personnes ont mis en valeur ces terres y ont investi de l'argent pour se loger en construisant des maisons ou des hangars, en achetant des outils et d'autres matériels.
Mais cette zone est concernée par le schéma d'aménagement régional et plusieurs projets d'aménagement qui concernent, les agriculteurs, les pluri actifs et les particuliers. A cela vient se greffer un projet d'usine de bio masse sur lequel des investissements élevés sont prévus, notamment pour la commune.
Toutefois la volonté de la maire d'Iracoubo Cornélie Sellali Bois Blanc est de parvenir à concilier tous ces intérêts pour un développement harmonieux de sa commune.

Le reportage de Marc-Philippe Coumba et Abel Parnasse

Les Outre-mer en continu
Accéder au live