publicité

Iracoubo : la gendarmerie tente de rassurer la population

La gendarmerie à la rencontre des habitants d’Iracoubo. Des habitants inquiets suite à un nouveau fait divers. Un cambriolage lundi puis une course poursuite entre des habitants et les voleurs, avec deux voleurs relâchés par les gendarmes.

 

Un échange entre forces de sécurité, le maire et les habitants d'Iracoubo le samedi 5 octobre © Laurent Marot
© Laurent Marot Un échange entre forces de sécurité, le maire et les habitants d'Iracoubo le samedi 5 octobre
  • Laurent Marot/CL
  • Publié le
Le commandant de la compagnie de Kourou et le chef de la brigade d’Iracoubo ont échangé samedi matin avec la population, en présence du maire. Sur le fond, c’est le dispositif de sécurité mis en place dans la commune qui est remis en question.
Le poste de contrôle du Pont d’Iracoubo est  à nouveau en service depuis le mois dernier, après avoir été désactivé en août. Tout près de là, des habitants ont voulu nous montrer le chemin emprunté par les clandestins pour contourner le barrage. Au bout du chemin, des restes de canots pneumatiques utilisés pour traverser le fleuve Iracoubo.


78 faits de délinquance depuis le mois de janvier

Dans la commune, certains font le lien entre immigration clandestine et délinquance, les migrants étant souvent démunis. Sentiment ravivé par un cambriolage perpétré lundi par des ressortissants surinamais sans papiers. A la demande du maire, la gendarmerie a rencontré ce matin la population. Maxime Mindjouk a participé à l’arrestation d’un cambrioleur, relâché peu après.
... on en a vraiment marre, beaucoup de jeunes parlent de créer queque chose pour s'auto protéger puisqu'on ne peut plus rien attendre de ces représentants de justice que je mets entre parenthèse aujourd'hui... 
Ce à quoi le Chef d’escadron Arnaud Amestoy, commandant de la compagnie de Kourou répond :
...Il ne faut surtout pas qu'ils rentrent dans cette spirale, car ce sont eux qui finiront en prison... il faut nous laisser faire notre travail de la façon la plus concrète et sereine possible...
Au sujet du cambriolage, la gendarmerie dit avoir fait son travail. Deux cambrioleurs sur trois ont été arrêtés. Ils ont été relâchés sur décision du parquet, avec des convocations en justice. La gendarmerie défend aussi son dispositif sur Iracoubo.
Les autorités ont recensé 78 faits de délinquance à Iracoubo depuis le 1er janvier soit17 de moins que sur la même période, l’an dernier. Mais les violences et les vols restent stables ou presque. Une nouvelle réunion est prévue dans 15 jours entre la population et la gendarmerie.
Insécurité à Iracoubo : les gendarmes à la rencontre de la population
Insécurité à Iracoubo : les gendarmes à la rencontre de la population

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play