publicité

Justice : deux immeubles pour accueillir la chaîne judiciaire en Guyane suite à la crise de l'amiante

La rentrée judiciaire se fera bien au Larivot à Matoury et dans l’immeuble Majestic de Cayenne. Les baux immobiliers sont signés depuis le 30 juillet. La fin d’un feuilleton à rebondissements depuis la découverte au Palais de justice de la présence d’amiante.

 

© E Léon
© E Léon
  • Franck Leconte/Marie-Claude Thébia
  • Publié le
Il a fallu de longs mois pour trouver une solution perenne. Les futurs sites d’accueil de la juridiction sont connus. Les baux ont été signés. Le tribunal va emménager au Larivot dans les locaux de l’ancienne école de commerce de la CCIG ( Chambre de commerce et d'industrie ) . L’immeuble Le Majectic situé à l’angle des rues Lalouette et François Arago à Cayenne abritera lui, le reste de l’activité judiciaire. Il accueille déjà une partie du le tribunal de commerce.


Des travaux pour rendre les sites opérationnels 

La rentrée au Larivot est prévue le 2 septembre. En revanche celle au Majestic, le 1er octobre. Des travaux sont actuellement réalisés dans les deux immeubles afin de pouvoir accueillir la chaîne judiciaire.
Laurent Fekkar substitut général en charge de l’équipement au tribunal de Cayenne

« Le bâtiment Larivot va abriter sur 1200 m2 toute la chaîne pénale On voit le bout du tunnel. »

 

Laurent Fekkar substitut général en charge de l'équipement au tribunal de Cayenne


Une crise sans précédent

Une situation improbable générée par une crise sans précédent. Depuis le mois d’avril, le TGI est fermé pour cause d’amiante. En conséquence les différents services de la justice sont transférés sur plusieurs sites. Le désamiantage du bâtiment est aujourd’hui l’objectif des autorités judiciaires. Une solution intermédiaire avant la construction de la future Cité Judiciaire.


 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play