Kourou et Dakar: partenariat gagnant entre universités

éducation
IUT Kourou et Dakar
Visite d’importance en ce moment à Kourou avec la présence d’une délégation de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar. Cette délégation a débuté son séjour en Guyane par l’IUT de Kourou, établissement avec lequel le complexe universitaire sénégalais a établi des ponts depuis 3 années.
Entre partenaires ayant appris à se connaître, les échanges débutent généralement par du concret et des cours. La délégation sénégalaise est composée d’enseignants-chercheurs mais également du Directeur de l’Ecole Supérieur Polytechnique de Dakar.
Ce déplacement entre dans le droit fil du partenariat initié en 2017 par les deux établissements d’enseignement supérieur, un jumelage qui fonctionne avec des échanges en Amazonie mais aussi au Sénégal.
 
IUT Kourou et Dakar
Depuis le début de la semaine, des enseignants sénégalais dispensent des cours à Kourou. Mandicou Ba est heureux de cette expérience en terre de Guyane ©J-G Assard

Et à chaque rencontre entre représentants des deux structures, pas de temps pour du tourisme, les équipes pédagogiques ont appris à travailler de concert et les étudiants attendent ces rendez-vous avec appétit. Dès son arrivée à Kourou, Mandicou Ba, docteur en informatique, a pris en charge des cours avec les étudiants de l’institut kouroucien. Pour cet expert sénégalais en informatique, il s’agissait d’une grande première avec l’obligation de s’adapter au système de son institut-partenaire

Le temps n’est pas le même. Je dois m’adapter, j’en apprends beaucoup au contact des étudiants mais aussi des collègues enseignants. Mais ça fonctionne dans les deux sens et j’en donne beaucoup également.

 Depuis que les deux établissements ont signé un partenariat incluant des échanges d’enseignants mais aussi d’élèves, les projets et échanges d’expériences fonctionnent à fond. Et les séjours de découverte et de stage font partie des cursus des étudiants. Stannick Callender a effectué, avec un groupe de 5 guyanais, un stage de 2 mois à Dakar. L’expérience a été bénéfique aussi bien en entreprise qu’à l’université et dans la découverte d’un nouvel environnement.

On a assisté à un cours, belle pédagogie. La différence est la taille, l’univesité est astronomique à côté du nôtre

Souligne Stannick Callender, étudiant en Métier des réseaux Informatique et Télécommunication à l’IUT de Kourou.
 
IUT Kourou et Dakar
Ce jumelage est une belle opportunité pour les étudiants des deux territoires. ©J-G Assard

 Malgré l’écart de dimension entre les deux coopérants, l’école supérieure Polytechnique de Dakar a signé une convention l’an dernier avec l’IUT de Kourou. Ses dirigeants entendent tirer un maximum de ce rapprochement.

Ces échanges permettent de bénéficier de la formation de l’autre, dans des domaines similaires. Ce qui fait que cela fonctionne en mode gagnant-gagnant c’est que les directions et l’équipe d’enseignants jouent pleinement le jeu

rappelle Papa Alioune Sarr Ndiaye, le Directeur de l’école supérieure polytechnique de Dakar.
Après avoir appris à bien se connaître ces trois dernières années et fort d’échanges réussis, les partenaires projettent de poursuivre leur coopération autour de projets sur les énergies renouvelables.
Il y a un intérêt manifeste pour les équipes pédagogiques mais surtout pour les professionnels formés aussi bien à Kourou qu’à Dakar selon Idriss Sadli, le Directeur de l’IUT de Kourou

Il y a d’abord un échange de compétences techniques exploitées à Dakar que l’on peut dupliquer ici et puis cela fonctionne également dans l’autre sens.


Fort de ces échanges réussis pour les deux parties, dans quelques semaines, 7 étudiants de l’IUT de Kourou mettront le cap sur Dakar pour vivre une nouvelle expérience qui devrait compter à coup sûr pour leur avenir.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live