Kourou : un millier de masques remis aux enfants et aux adultes de 2 quartiers de la ville spatiale où le coronavirus circule activement

coronavirus kourou
Un millier de masques donné aux habitants des quartiers pauvres de Kourou
Un millier de masques donné aux habitants des quartiers pauvres de Kourou ©Isabel Lerouge
Attaquer les clusters à la racine.
Après le PK6, les autorités ont mené une action dans les squats du bourg de Kourou hier, lundi 1er juin. Le Préfet, le maire, des élus et des bénévoles de la réserve communautaire de la Sécurité Civile ont distribué un millier de masques aux habitants.

 
Dans la cité spatiale, les clusters se multiplient. Après le Pk6, le bourg est touché en plein cœur. Pourtant, tous n’ont pas conscience de la gravité de la situation.

 Quincy, une résidente de Kourou affirme


Pour l’instant cela ne me touche pas, je n’ai aucun sentiment envers cela. Pour les gens qui ont été malades, je ne sais pas comment ils ont eu cela mais ce n'est pas grave. Ce n’est pas voyant, cela ne m’inquiète pas. Les gens qui ont cela, on n’est pas autour d’eux. C’est différent pour nous.

Prévention dans les quartiers de Kourou
Prévention dans les quartiers de Kourou ©Isabel Lerouge

La majorité des Kourouciens a adopté les gestes barrières. Mais l’inquiétude est perceptible.
Gaëlle  avoue ne pas comprendre le calendrier des mesures adoptées en Guyane.
 
Action contre le coronavirus dans la ville spatiale
Action contre le coronavirus dans la ville spatiale ©Isabel Lerouge

J’ai l’impression que l’on est à contre-courant. Finalement on a confiné, on a suivi les instructions de la métropole. Et c’est maintenant que l’on devrait commencer à confiner.

Jusque-là, c’était bien géré sur cette partie du territoire avec seulement 5 cas à Saint-Laurent.

Justin rajoute 

Je pense que c’est un petit peu grave. Les gens doivent faire un peu attention, être responsables aussi. Ce que j’ai vu c’est qu’il y a un petit peu du laisser-aller.


Après le PK6, la maraude des autorités part en direction des squats du bourg de Kourou. 

Les actions de prévention se multiplient. 4 équipes d’élus et de bénévoles interpellent les habitants du squat pour répéter les trois gestes barrières : Porter le masque, respecter les distances de sécurité et se laver les mains.
 
Maraude à Kourou
Maraude à Kourou ©Isabel Lerouge

 Jean-Paul MALAGANNE, le directeur de la Prévention et Sécurité à la Mairie de Kourou déclare

 
mobilisation contre le coronavirus
mobilisation contre le coronavirus ©Isabel Lerouge


Il s’agit de les informer au plus près sur les gestes barrières tout simples. On a besoin de le répéter sans cesse à des populations qui n’ont pas accès à ces infos de prévention, parce que pas de téléphone, pas de radio, pas  de télé...

 

Un millier de masques pour enfants et adultes ont été remis aux habitants du bourg et du quartier Cabalou

 Dans les prochains jours, d’autres secteurs de la ville seront visés dont l’Anse. L’objectif : couvrir tout le territoire précise François Ringuet, le Maire de Kourou.
 
Des masques pour les enfants
Des masques pour les enfants ©Isabel Lerouge

La situation, elle devient critique à Kourou. Les cas augmentent, il faut qu’on se dise la vérité. Cela va encore augmenter cette semaine. Il faut vraiment que tout le monde joue le jeu, quel que soit les quartiers. […] Le reconfinement est en face de nous maintenant. Il ne faut pas se leurrer. On risque de retourner dans un reconfinement, que cela soit par quartier
ou pour l' ensemble de la ville.

Présent dans deux autres nouveaux clusters à Cogneau-Lamirande à Matoury et au village chinois à Cayenne, le Préfet Marc Del Grande en appelle à un comportement collectif responsable.
Les autorités rappellent aux Kourouciens les gestes barrières
Les autorités rappellent aux Kourouciens les gestes barrières ©Isabel Lerouge

Nous sommes dans une situation qui est d’équilibre instable. Nous devons vivre avec le virus et pour que nous puissions vivre avec le virus, qu’il fasse le moins de dégâts possibles chez nous, il faut que chacun connaisse les moyens de ne pas faire circuler le virus. Le virus ne circule pas tout seul, c’est nous qui le faisons circuler!
 


Cette semaine s’annonce cruciale. D'autres opérations de sensibilisation seront menées dans les communes du littoral et de l’intérieur pour limiter la propagation du virus.


 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live