Le comité scientifique territorial constate la tendance à la baisse de la deuxième vague Covid-19 en Guyane mais appelle à ne pas baisser la garde

coronavirus
Réunion du Conseil scientifique du 1er février
Réunion du Conseil scientifique du 1er février 2021 ©Communication CTG

Durant sa réunion hebdomadaire, le comité scientifique territorial tout en constatant l'amélioration de la situation épidémiologie craint un fort rebond si certaines mesures ne sont pas maintenues notamment le blocage des frontières de Guyane. Il s'inquiète aussi du faible taux de vaccinés.

L'amélioration de la situation épidémiologique est notable depuis 2 semaines en Guyane, Le Comité scientifique territorial en prend acte mais appelle à ne surtout pas baisser la garde, le rebond pourrait être violent comme c'est le cas ailleurs.

Une campagne de communication sur la vaccination


Les membres souhaiteraient qu'il n'y ait pas d'arrêt à l'approvisionnemnt en vaccins sur le territoire mais qu'une campagne de communication soit faite pour faire adhérer la population à la vaccination encore trop faible. 
Entre autres préconisations, les scientifiques veulent une surveillance accrue des entrées de voyageurs et la continuité des fermetures des frontières pour contenir la survenue des variants covid sur le territoire.
Sur le plan psycho social, la pratique du sport en club doit être maintenue dans le respect de mesures barrières strictes.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live