Le fugitif le plus recherché de Saint-Laurent, interpellé par les gendarmes : il était en fuite depuis 2018

faits divers
Les gendarmes à Saint-Laurent
Les gendarmes en patrouille à Saint-Laurent en Guyane (illustration) ©Guyane La 1ère
A B, 31 ans, l’un des criminels les plus recherché de Saint-Laurent a été interpellé chez sa compagne par les gendarmes. La fin d’une cavale qui aura duré plusieurs années. Un important dispositif de surveillance a permis de l’arrêter. Il a été déféré lundi 21 février à Cayenne.

 Le palmarès d’A B est impressionnant : trois mandats d’arrêt délivrés dans le cadre de condamnations du tribunal correctionnel de Cayenne. Il a été condamné à 18 mois, 6 et 7 ans d’emprisonnement. Il était recherché par les forces de gendarmerie " pour une dizaine de vols avec violences, de faits de violences avec arme, de séquestration et d’association de malfaiteurs commis entre 2018 et 2019 ". D’autres actes commis en 2020 "de vols à main armée et en bande organisée, de séquestration et de violences aggravées" lui étaient reprochés par le juge d’instruction. C’est le 19 février dernier qu’il a été interpellé puis placé en détention provisoire.

Les enquêteurs de la brigade de recherches de Saint-Laurent expliquent dans un communiqué "qu’ils ont pu remonter sa trace en menant une enquête très pointilleuse". C’est en trouvant le lieu de résidence de sa compagne, avenue Paul Castaing qu’ils ont pu l’appréhender. Les gendarmes du Groupe d’Observation et de Surveillance de la Gendarmerie de Guyane - militaires spécialisés dans la recherche de renseignements et les filatures - ont procédé à la mission de surveillance.

L’homme, qualifié "de criminel le plus recherché de Saint-Laurent du Maroni" a été cueilli par les gendarmes, alors qu’il tentait de fuir dans la forêt. Les investigations se poursuivent sur commission rogatoire du juge d’instruction de Cayenne. Les trois mandats d’arrêt dont  AB fait l’objet seront prochainement notifiés par le parquet.