Le tir Soyouz reporté à ce 30 novembre à 22h30

sciences
fusée Soyouz
La fusée Soyouz sur son pas de tir (image archive) ©DR
Décidément rien n’est épargné au spatial européen en cette année 2020. Après l’arrêt de l’activité pour cause de pandémie, les vents en altitude et les problèmes techniques, hier soir, c’est une fois de plus la météo qui a poussé les responsable du CNES à arrêter la chronologie. 
 
Décidément rien n’est épargné au spatial européen en cette année 2020.


Nouvel essai à 22h33 ce 30 novembre

Après l’arrêt de l’activité pour cause de pandémie, les vents en altitude et les problèmes techniques, hier soir, c’est une fois de plus la météo qui a poussé les responsable du CNES à arrêter la chronologie et renvoyer techniciens et clients pour une nouvelle tentative ce lundi soir toujours à 22h33.


Une activité au ralenti pour cette année 2020

La cadence de tirs a nettement baissé au Centre spatial guyanais ce qui inquiète les salariés qui s'interrogent sur l'avenir de la filière spatiale en Guyane, mais assure la direction c'est un secteur où il faut savoir accepter les échecs et rebondir :
Spatial : l'activité du CNES en diminution pour cette année 2020 mais la direction assure qu'il y aura toujours du travail sur la base