Montsinéry : le zoo fermé temporairement, en raison de la crise sanitaire

tourisme
Singe
©Myriam Boicoulin

Le zoo de Guyane a dû emprunter pour se maintenir à flot faute d’entrées d’argent suffisantes. C’est pourtant le site touristique le plus visité de notre territoire : 230 animaux, 70 espèces différentes répartis sur 12 hectares au total à Macouria. 

Zoo de Guyane
©Myriam Boicoulin

Le zoo de Guyane a dû emprunter pour se maintenir à flot faute d’entrées d’argent suffisantes. C’est pourtant le site touristique le plus visité de notre territoire : 230 animaux, 70 espèces différentes répartis sur 12 hectares au total à Macouria. 

Les animaux d'abord

Message de l'équipe

Le bruit d’une cage qui s’ouvre c’est celle des atèles, ces singes araignées endémiques d’Amérique du sud. Leurs bras et leurs jambes sont aussi longues que leurs queues mais désormais aucun public pour s’émerveiller de leurs prouesses acrobatiques. Le zoo ferme par  souci d’économie en ces temps de crise : -40% de chiffre d’affaire. « Les visites du public ne sont pas primordiales au bien être des animaux » estime Margot Traimond directrice animalière du site qui se veut rassurante. Pourtant la préfecture a autorisé le public à se rendre au zoo pendant le couvre feu prolongé, c’était pendant les vacances de carnaval. « Mais cette mesure n’a pas eu de réelle répercussions sur les finances » confie André Chaumet le directeur du zoo de guyane.

Baisse de la fréquentation

Zoo de Guyane
©Myriam Boicoulin

Avec -50% de touristes pour la destination Guyane, ce sont les locaux qui font vivre la structure pendant la crise sanitaire. Chaque année 45 000 personnes en moyenne visitent le zoo de Guyane, un chiffre loin d’être atteint cette année aux vues de la fréquentation actuelle.

Le reportage de Myriam Boicoulin et Franck Fernandes :

Le zoo fragilisé par la crise sanitaire.