publicité

Législative partielle : 9 candidats et un siège

9 candidats se présentent à la législative partielle. Leur objectif est de conquérir le siège de député de la 2ème circonscription. Huit candidats, avaient fait campagne avant même leur dépôt de candidature.
Le neuvième, Jérôme Harbourg du Front National, crée la surprise.

© Service communication - Préfecture
© Service communication - Préfecture
  • Par Marie-Claude Thébia
  • Publié le , mis à jour le

Un candidat que l’on n’attendait pas


Il est le candidat, que l’on n’attendait pas. Jérôme Harbourg est investi par le Front National. Il n’est pas apparu plus tôt sur la scène de la législative partielle car il voulait créer la surprise. C’est chose faite, il n’a que 21 ans. Sa suppléante est Petra Obeh, jeune militante d’origine noire marronne. C’est la première fois, en Guyane que le Front National présente un candidat à une législative.

9 candidats pour un siège à l’Assemblée nationale


Pour les autres candidats, pas de surprise. Ils l’ont annoncé, ils l’ont fait. Davy Rimane le leader du Kolectif pou lagwiyann dékolé, soutenu par la France Insoumise de Jean Luc Mélanchon, et Lénaïck Adam le député sortant, candidat de Guyane Rassemblement de Rodolphe Alexandre et de La République en marche d’Emmanuel Macron sont les grands favoris de ce scrutin car déjà en juin dernier, ils s’étaient affrontés au deuxième tour. Lénaïck Adam l’avait remporté de peu. Davy Rimane avait alors déposé un recours devant le Conseil constitutionnel.
Les deux hommes vont à nouveau se mesurer. Cependant, de nouveaux candidats se profilent et pourraient déjouer toutes les stratégies de campagne.

C’est un test grandeur nature pour David Riché maire de Roura et président de l’Association des maires. Il a obtenu le soutien du Parti socialiste guyanais, au détriment de Mylène Mazia, la seule femme de cette élection, numéro 2 du PSG. Elle a décidé de se battre jusqu’au bout, malgré la défection de son mouvement politique .
Richard Joigny, est le troisième homme à s’être aussi présenté en juin dernier. Cette fois, il est le candidat du Parti progressiste guyanais et de Guyane alternative. José Makébé, lui est sans étiquette ainsi que Jean Philippe Dolor ancien directeur de campagne de Lénaïck Adam. Enfin Georges Mignot lui, nouveau venu, porte le drapeau de l’Union Populaire Républicaine.

Le baromètre électoral


Le siège de député de la deuxième circonscription est décidément très convoité. Une élection sans doute pleine d’enseignements pour Rodolphe Alexandre le président de la Collectivité Territoriale et Emmanuel Macron, qui en soutenant Lénaïck Adam, devraient vérifier si leurs politiques, correspondent aux attentes des populations. Quant à Davy Rimane, la voix du peuple, l’effet des mouvements de mars-avril devrait être également analysé en fonction de ses résultats. Une chose est sûre, la carte politique locale pour cette législative partielle est redessinée. La plupart des partis dits traditionnels ne présentent pas de candidats.
La campagne commence le 12 février jusqu’au samedi 3 mars à minuit. Le premier tour de scrutin aura lieu le 4 mars. 

Le reportage de Guyane la1ère :
  1 518 468 523
Election législative partielle 2ème circonscription des 4 et 11 mars 2018

14 communes :

-Apatou
-Awala-Yalimapo
-Grand-Santi
-Iracoubo
-Kourou
-Macouria
-Mana
-Maripasoula
-Montsinéry-Tonnegrande
-Papaïchton
-Saint-Elie
-Saint-Laurent-du-Maroni
-Saül
-Sinnamary  

Nombre d'électeurs:

39 422 électeurs inscrits sur les listes électorales 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play