Législatives 2022 : ce qu’il faut savoir sur Virginie Thomas candidate dans la seconde circonscription de Guyane

élections
Virginie Thomas, candidate à l'élection législative dans la seconde circonscription de Guyane
Virginie Thomas, candidate à l'élection législative dans la seconde circonscription de Guyane ©VT
Ils sont 9 candidats dans la seconde circonscription de Guyane à solliciter les suffrages des électeurs pour les élections législatives du 11 et 18 juin. Virginie Thomas, une cheffe d’entreprise engagée dans le parti « Rassemblement National » se présente et explique les raisons de son engagement.

A 51 ans, Virginie Thomas, mère de 7 enfants brigue le poste de députée. Cette candidate née à l’Île de la Réunion est cheffe d’entreprise dans le secteur du bâtiment. Elle s’est engagée dès sa majorité au sein du Front National (FN) devenu en 2018 Rassemblement National (RN) et a accompagné le mouvement à chaque élection. Pleinement engagée dans le monde associatif, Virginie Thomas a défendu et valorisé la culture et le patrimoine des ultra-marins en France hexagonale. Résidant désormais  en Guyane et elle s’ancre sur le territoire avec sa belle-famille celle de « Jacques Chinon légende vivante de la boxe Guyanaise et pleinement impliqué dans le monde sportif et associatif. ». Elle a choisi comme suppléant, le chef d'entreprise Jean-Luc Harbourg.

  • Pourquoi vous présentez-vous ?

Une occasion unique nous est donnée d’apporter un souffle nouveau à la Guyane. Les électeurs Guyanais ont plébiscité la candidature de Marine Le Pen au premier et second tour de l’élection présidentielle à plus de 60,7% des suffrages. C’est avec le soutien de Marine Le Pen, que je propose ma candidature à l’élection législative sur la seconde circonscription de la Guyane. Je propose aux électeurs une autre voie, une voie patriote, solidaire et Guyanaise.

  • Quels sont les principaux sujets de la Guyane que vous allez porter à l’Assemblée Nationale ?

Mes priorités pour la Guyane et les Guyanais sont :
D’une part, assurer le développement de l’économie de notre territoire dans le respect de l’environnement, en accompagnant les entreprises, les porteurs de projets et les jeunes Guyanais tout en soutenant les filières forestières, agricoles, et maritimes et en créant un fond de financement. D’autre part : rétablir la sécurité et le contrôle de nos frontières par la coopération transfrontalière et en donnant les moyens humains, matériels et financiers à nos forces de l’ordre et à la justice. Enfin, rétablir le pouvoir d’achat des ménages Guyanais en rendant leurs argents par la baisse des taxes et des impôts, tout en valorisant les salaires et les retraites. Ma candidature est la seule opposition à Macron. Une opposition claire, déterminée et courageuse.

  • Dans quel groupe de l’Assemblée Nationale allez-vous siéger ?

Je siègerai à côté de Marine Le Pen à l’Assemblée nationale pour vous défendre et vous représenter.