Maroni : mission d’une semaine pour mesurer la topographie du grand fleuve de l’ouest guyanais

sciences
Surface Water Ocean Topography
Le satellite fournira des mesures plus précises de la topographie des masses d'eau à la surface de la terre ©Wikipedia
Dans le cadre du projet de lancement du satellite SWOT (Surface Water Ocean Topography), l’IRD Guyane se rend à partir du lundi 11 juillet 2022 sur le Maroni. Pour le volet pédagogique de la mission, des lycéens de Haute-Garonne et de la Guyane accompagnent l’équipe scientifique.

Une semaine de mesure des eaux :

6 lycéens (et deux enseignants) de Muret, près de Toulouse accompagneront l’équipe de recherche, afin de compléter un projet d’étude commencé sur la Garonne et dans un objectif de découverte de la Guyane française. Deux étudiants guyanais seront également de l’aventure. En dehors de la réalisation de prélèvements hydrologiques et de récoltes de données GPS destinés à faire progresser les connaissances autour du fonctionnement des cours d’eau de la région, la mission tiendra un rôle pédagogique de partage et de découverte. Les données récoltées alimenteront les outils de calcul du futur satellite de la mission SWOT.

Résultat d'une coopération entre la France, les États-Unis, le Royaume-Uni et le Canada, SWOT est dédiée à l'étude de la topographie océanique et de la dynamique des masses d'eau de surfaces terrestres. Ce projet doit améliorer les connaissances dans les domaines de l'océanographie et de l'hydrologie. 

Surface Water Ocean Topography (SWOT) :

(Mission de topographie des eaux de surface et des océans)

SWOT est un projet de satellite d'observation de la Terre chargé de mesurer le niveau des eaux de surface (lacs, cours d'eau, mers et océans), leurs largeurs, les pentes de l'eau, d'estimer grâce à ces variables le débit des principales rivières ainsi que de déterminer de manière à la fois très fine et très précise le niveau des océans. Ces mesures doivent permettre de mieux comprendre le cycle de l'eau et mieux maîtriser les ressources en eau devenues critiques. Un deuxième objectif est d'affiner les connaissances sur la circulation des océans ce qui permettra d’améliorer les modèles climatiques.

La technique de l'altimétrie satellitaire a beaucoup progressé au cours des deux dernières décennies mais la résolution spatiale des instruments est restée relativement grossière (200 à 300 km). Le satellite SWOT doit permettre d'effectuer des relevés de niveau sur des rivières de 50 mètres de large avec une résolution de 2 × 10 mètres ainsi qu'une précision altimétrique de 10 cm et de 1,7 cm/km pour la pente (lorsque les mesures d'origine sont en moyenne sur des zones de 1 km2).

SWOT est une mission conjointe de la NASA et du CNES avec des participations de l'Agence spatiale canadienne (ASC) et l'Agence spatiale du Royaume-Uni (UKSA). SWOT s'inscrit dans la continuité des missions d'altimétrie satellitaire TOPEX/Poseidon et Jason développées ensemble par la NASA et le CNES depuis les années 1990.

Le lancement du satellite est programmé pour fin 2022 au plus tard courant premier semestre 2023.

Le recensement des ressources en eau douce, un enjeu mondial :

L'eau douce constituant une ressource de plus en plus rare et précieuse, il est nécessaire pour les scientifiques et les décideurs de disposer d'outils permettant d'utiliser au mieux les réserves existantes tout en les préservant. Les outils existants qui reposent sur un réseau d'appareils fournissant les fluctuations de niveaux à des points fixes des rivières ne permettent de disposer que d'une représentation grossière de la distribution spatiale et temporelle des eaux de surface. Les processus qui conduisent aux inondations sont mal anticipés. L'altimétrie satellitaire a permis de faire progresser de manière importante au cours des 2 dernières décennies, la connaissance de la circulation océanique. Mais son application aux eaux continentales (lacs, fleuves et rivières) est limitée par la faible résolution spatiale (distance entre deux points mesurés) de l'instrumentation embarquée (200 à 300 km). La mission SWOT a été conçue comme un nouvel instrument pour supprimer cette limitation.

Le programme de la mission :

  • Lundi 11 juillet : Départ pour Grand-Santi, jusqu’au 13, le temps d’effectuer les premiers relevés.
  • Mercredi 13 juillet : Départ de Grand-Santi pour Maripasoula
  • Jeudi 14 juillet : Départ de Maripasoula pour Antécum-Pata
  • Vendredi 15  juillet : Retour à Maripasoula
  • Samedi 16 juillet : Retour à Apatou jusqu’au 18 juillet. 

(Source : IRD et Wikipedia)