Municipales 2020 : à 17h le taux de participation est de 45,10 %, affluence à Awala-Yalimapo, Iracoubo, et Papaïchton

élections
Vote Awala
©Eric Léon
A 17h le taux de participation était de 45,10 %, soit deux points de plus qu'en 2014 où il était de 43,5%. Dans certaines communes, les électeurs se sont déplacés en masse pour ce premier tour des municipales 2020. Ils étaient un peu plus de 30 161 citoyens appelés aux urnes.
A 17h le taux de participation était de 45,10%, soit deux points de plus qu'en 2014 où il était de 43,5% selon les premiers chiffres communiqués par la préfecture. Les Guyanais ont été voté. Dans certaines communes - Awala-Yalimapo, Iracoubo et Papaïchton - l'affluence atteint des records. 30 161 citoyens étaient appelés aux urnes. A midi la participation était de près de 24,30 %, contre 17,95% en mars dernier. 


Majorité absolue

18 octobre 2020 municipales à Iracoubo
Vote au village de Bellevue ©Jean-Gilles Assard
Les 30 161 électeurs concernés doivent désigner leurs maires dans six communes : Awala Yalimapo, Iracoubo, Roura, Papaïchton, Matoury, Rémire-Montjoly. A Saül, commune de – de 1000 habitants, trois sièges restent à pourvoir.
Au premier tour, les membres des conseils municipaux sont élus au scrutin majoritaire. Pour être élu , la majorité absolue est requise ainsi que le quart des électeurs inscrits.
La liste qui obtient la majorité absolue des suffrages exprimés reçoit un nombre de sièges égal à la moitié des sièges à pourvoir. Les autres sièges sont répartis à la représentation proportionnelle à la plus forte moyenne entre toutes les listes ayant obtenu plus de 5% des suffrages exprimés, en fonction du nombre de suffrage obtenus.Pour être élu au second tour, la majorité relative suffit. 


Début des opérations de dépouillement

18 octobre élection à Papaïchton
Vote à la mairie de Papaïchton ©Jocelyne Helgoualch

Les bureaux de vote ont pour la plupart fermé leurs portes. L’heure est maintenant au dépouillement. Les membres du bureau vont d’abord vérifier que les listes d’émargement sont conformes au nombre de bulletins dans l’urne. Les enveloppes seront ensuite réparties entre les tables. Le protocole sanitaire prévoit 4 scrutateurs lorsque cela est nécessaire. Le dépouillement peut alors commencer.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live