Nouvelle interpellation à Kourou : un homme placé en détention provisoire pour violence avec arme

violence
Gendarme Kourou
©Gendarmerie Kourou
Mardi 17 mai 2022, un résident du quartier Savane (Kourou) a été déféré devant le procureur de la République pour comparution immédiate. Il aurait, en mars dernier, menacé un gendarme en civil avec une arme de poing. Le mis en cause a été placé en détention provisoire et sera jugé en juin 2022 pour violence avec arme sans ITT.

Ce lundi 16 mai 2022, les gendarmes de l’antenne du groupe d'intervention de la gendarmerie nationale ont interpellé un homme de 31 ans, résident du quartier Savane à Kourou. Son domicile est alors perquisitionné. Les enquêteurs découvrent une arme de poing approvisionnée avec une cartouche engagée et des cartouches de calibre 9 mm dans sa chambre.

Un gendarme en civil menacé en sortie de boite de nuit

L’homme, placé en garde à vue, est défavorablement connu de la Justice. D’ailleurs, si les gendarmes l’interpellent ce jour-là, c’est parce qu’il serait impliqué dans une affaire datant du 6 mars 2022. Ce dimanche-là, à 2h00 du matin, deux personnes ont une altercation avec un individu. Ils sont en voiture et quittent le parking d’une boîte de nuit.

Ils frôlent alors un piéton sur la chaussée. Ce passant interpelle le conducteur et reconnaît le passager, c’est un gendarme en civil. Le piéton, qui – vous l’aurez compris – est l’individu interpellé le 16 mai, sort une arme de poing de sa sacoche et menace l’agent de gendarmerie en repos. En réaction, le conducteur du véhicule quitte rapidement les lieux.

Finalement, mardi 17 mai, le détenteur de l’arme est déféré devant le procureur pour comparution immédiate. La Justice lui reproche des faits de "violence avec arme sans ITT et détention et usage d'une arme malgré une interdiction judiciaire". Son jugement se tiendra le 14 juin prochain. Dans l’attente, il a été placé en détention provisoire.

Source : Gendarmerie Nationale