publicité

Une nouvelle organisation des services de l'Etat en Guyane

Cinq nouveaux services déconcentrés interministériels vont être créés en Guyane. Le premier ministre Edouard Philippe l'a fait savoir dans une lettre du 28 janvier. Cela répond à la demande de transformation de l'administration de l'Etat en Guyane formulée par Emmanuel Macron en octobre 2017.

La préfecture de la Guyane © MB
© MB La préfecture de la Guyane
  • Patrick Clarke/CL
  • Publié le , mis à jour le
En octobre 2017, lors de son déplacement en Guyane, le président Emmanuel Macron a préconisé la transformation de l’administration de l’Etat dans ce territoire. Ceci afin qu’elle soit plus cohérente et plus efficace. Le Ministre de l’Intérieur et la Ministre des Outremers ont transmis un projet de nouvelle organisation et Edouard Philippe vient de prendre des décisions pour la mise en œuvre de cette transformation.


Création de cinq services déconcentrés interministériels

Cinq nouveaux services déconcentrés interministériels seront créés. Ils auront en charge : la coordination et l’animation territoriale, les sécurités, les territoires, les populations et la gestion des moyens et ressources de l’Etat. Ils vont se substituer aux services de la Préfecture, au secrétariat aux affaires régionales et à six services déconcentrés, parmi lesquels la DEAL, la DAF, la DIECTE ou encore la DJSCS.


Renforcement de la présence de l'Etat dans l'ouest guyanais

Cette évolution de l’organisation permettra de renforcer la présence de l’Etat à Saint-Laurent du Maroni estime le premier Ministre. Un secrétaire général des services de l’Etat sera désigné pour seconder le Préfet et assurer sa suppléance en cas d’absence. Par ailleurs, la  création d’une « mission foncière » est envisagée. Tous ces nouveaux services seront créés par décret. Edouard Philippe indique encore que les crédits d’interventions des différents ministères mobilisés pour la Guyane, dans le cadre du contrat de convergence et de transformation seront réunis dans une enveloppe unique à l’image de ce qui existe depuis une décennie pour le soutien de l’Etat à la Corse.
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play