O Mayouri : L’atlas critique de la Guyane, un ouvrage qui redessine le territoire

livres
Atlas critique
L’atlas critique de la Guyane paru au CNRS éditions est un ouvrage qui fera date. Il analyse différemment la cartographie de Guyane, remet en cause des cartes déjà existantes et en livre une nouvelle analyse. Un contre atlas, en quelque sorte qui donne une autre interprétation des cartes.
Atlas critique

L’atlas critique de la Guyane paru au CNRS éditions est un ouvrage qui fera date. Il analyse différemment la cartographie de Guyane, remet en cause des cartes déjà existantes et en livre une nouvelle explication. Un contre atlas, en quelque sorte qui donne une nouvelle interprétation, actualisant des données établies depuis 50 ans.

La cartographie c’est l’ensemble des opérations ayant pour objet l'élaboration, la rédaction et l'édition de cartes. Elle est un moyen privilégié pour l'analyse et la communication en géographie. Elle sert à mieux comprendre l'espace, les territoires et les paysages. Toutes les données relatives au développement de la Guyane sont basées sur des cartes établies depuis 50 ans.

Des tracés différents

Atlas critique

Cet ouvrage démontre les conditions dans lesquelles ces cartes ont été élaborées et recensées. Aujourd’hui, il existe d’autres cartes alternatives des mêmes phénomènes, non prises en compte. C’est important car sur internet par exemple, des tracés différents des frontières sont proposés,en fonction de la position géographique du chercheur et là, il y a un brouillage des cartes, les données trouvées varient en fonction du lieu.

Comprendre la Guyane et

son positionnement géographique

Atlas critique

Un atlas foisonnant et riche qui aborde des thèmes classiques ou originaux relatifs à la frontière, au littoral, la forêt, les circulations, l'orpaillage, la toponymie, l'urbanisme, la géopolitique, la santé…De passionnantes cartes sur la toponymie, la science des noms de lieux d'une région, d'une langue, par exemple, révèlent comment les populations de la forêt construisent leurs espaces relationnels. Sur la topographie, un chapitre est dédié à la forêt primaire avec une carte des zones de chasse selon les époques, mais aussi un dossier sur les abattis. Les circulations et mobilités sur notre territoire sont analysées. Les chercheurs évoquent également des dossiers d’actualité : l’orpaillage et la gouvernance du foncier et plus original, les représentations de la carte Guyane au cinéma ou dans la bande dessinée.

Un ouvrage considérable

Atlas critique

146 textes et plus de 300 images répartis dans 12 chapitres. Un ouvrage considérable avec plus de 80 contributeurs (géographes, cartographes, sociologues, historiens, anthropologues, archéologues, ethno-botanistes, linguistes, etc.). Cet atlas critique a été coordonné par Matthieu Noucher et Laurent Polidori, avec le soutien d'un comité scientifique de 12 membres, d'une équipe de cartographes et géomaticiens et d'un directeur artistique. Un ouvrage qui fera date, pointilleux destiné à un public passionné averti.

L’atlas critique de la Guyane paru au CNRS éditions

Le coup de cœur du libraire : "La plus secrète mémoire des hommes" de Mohamed Mbougar Sarr chez Philippe Rey, Prix Goncourt 2021

Le roman raconte la quête d'un écrivain sénégalais, Diégane Latyr Faye. Il cherche à en apprendre davantage sur un mystérieux auteur dénomé T.C. Elimane. Ce "Rimbaud nègre" avait fait scandale avec la parution d'un livre, Le labyrinthe de l’inhumain, en 1938. Depuis cette date, l'auteur anonyme n'a plus été édité et avait disparu de la mémoire collective. 

Pendant sa scolarité au Sénégal, Diégane Latyr Faye découvre pourtant son nom dans un "Précis des littératures nègres". Des années plus tard, le narrateur devenu romancier à Paris se voit offrir le fameux labyrinthe de l’inhumain par Marème Siga D, écrivaine sexagénaire. Fabuleux ou ignoble, le livre fait débat au sein du cercle de jeunes auteurs africains que fréquente le narrateur.

Sans jamais perdre le fil de cette quête qui l’accapare, Diégane Latyr Faye mène en parallèle une réflexion sur l'essence de la littérature. Dans des envolées lyriques, il s’interroge sur l'intérêt de l'écriture et sur la nécessité de la création à partir de l’exil. Du Sénégal à la France en passant par l’Argentine, quelle vérité l’attend au centre de ce labyrinthe ? Tenu en haleine le long du récit, le lecteur se retrouve confronté au colonialisme, le rapport entre l'homme noir et l'Occident, mais également aux grandes tragédies que sont le colonialisme ou la Shoah.