Oiapoque : Un homme inculpé pour le meurtre du fils d'un conseiller municipal

océan atlantique
Oiapoque : le meurtrier du fils du conseiller municipal se rend et est inculpé
L'homme de 39 ans s'est rendu au commissariat d'Oiapoque. ©Police Civile de l'Amapá
Recherché pour le meurtre du fils d'un conseiller municipal, un homme de 39 ans s'est rendu au commissariat d'Oiapoque ce lundi. Le suspect, gérant d'un commerce en centre-ville, est inculpé pour homicide aggravé.

Une discussion ordinaire qui dégénère. Le meurtre du fils du conseiller municipal José Nazareno Lobão a eu lieu samedi (7 août) vers 17h40 au centre-ville d’Oiapoque. Le suspect aurait poignardé Rodrigo da Silva Palmerim, 36 ans, à la suite d’une bagarre débutée dans un lave-auto de la ville, Rua Raimundo da Conceição Silva

Selon le délégué de la Police Civile de l’Amapá, Charles Corrêa, tout a commencé par un banal échange autour du lavage d’une voiture. Le meurtrier présumé, dit 'Nenê', est le propriétaire de l'établissement.

« Le client, Rodrigo da Silva Palmeirim, voulait que sa voiture soit lavée en priorité. Sa manière de parler n’a pas plu au propriétaire du commerce. Ils ont eu une petite dispute. La victime est partie, mais elle est revenue et elle a poursuivi la discussion. Le gérant du lave-auto s'est alors armé d’un couteau, il a coursé la victime »

Charles Corrêa, délégué de la Police Civile de l'Amapá à Oiapoque


Toujours selon la Police Civile, le fils du conseiller aurait tenté de se cacher dans un commerce à proximité, mais il a glissé sur le sol. Rattrapé par le gérant du lave-auto, il a été poignardé au thorax.

Filmés par des caméras de sécurité

Rodrigo da Silva Palmeirim s’est relevé, a titubé quelques mètres et s’est effondré sur le trottoir. Il a été secouru, et transporté à l'hôpital d'Oiapoque où il est décédé des suite de ses blessures.

Oiapoque : le meurtrier du fils du conseiller municipal se rend et est inculpé
Sur les images des caméras de sécurité d'un commerce, le suspect et la victime semblent se disputer sur un parking. ©Image d'une caméra de sécurité / Police Civile de l'Amapá

Une grande partie de l’altercation a été filmée par les caméras de sécurité des différents commerces du secteur.

En début de matinée de ce lundi (9 août) l'avocat de la défense du suspect a alors indiqué qu'il le présenterait au commissariat de la ville. L’homme s’est rendu quelques heures plus tard, accompagné de son avocat, et il n'a pas souhaité s’exprimer lors de la déposition. Il a été inculpé d’homicide aggravé mais il a été relâché, faute d’un flagrant délit. Il lui est interdit de quitter Oiapoque sans autorisation.