Décision le 25 janvier Réouverture de l'enquête sur le meurtre de Camila Marques Pereira?

justice
La cour d'appel de Cayenne
La cour d'appel de Cayenne ©Jocelyne Helgoualch
La chambre de l’instruction de la cour d’appel de Cayenne a examiné ce mardi une demande exceptionnelle du parquet général : la réouverture d'une affaire vieille de 16 ans. La décision sera connue le 25 janvier.

L’enquête sur le meurtre de Camila Marques Pereira va-t-elle être relancée 16 ans après les faits ? Sylvain Kereneur sera-t-il de nouveau mis en cause dans cette affaire ? La chambre de l’instruction de la cour d’appel de Cayenne rendra son délibéré le 25 janvier prochain. Les juges examinaient la demande de réouverture de l’enquête sur ce meurtre commis en 2006. Camila, 19 ans dont le cadavre avait été découvert calciné dans une décharge sauvage de Matoury.

Camila Marques Pereira
Camila Marques Pereira ©RS

Sylvain Kereneur avait été un temps soupçonné, incarcéré durant 4 mois puis mis hors de cause et dédommagé par la justice. Son implication et ses aveux l’an dernier dans le meurtre de sa compagne Karina relance l’affaire Camila

Incarcéré depuis Juin 2021 pour le meurtre de Karina Gama de Souza, les magistrats ont voulu l’entendre ce mardi matin et ont demandé qu’il soit extrait du centre pénitentiaire pour pouvoir s’exprimer sur cette affaire.

L’audience s’est déroulée à huis clos, sans la présence des médias. Devant les magistrats, Sylvain Kereneur a nié de nouveau son implication dans le meurtre de Camila Marques Pereira.  

Cour d'appel de Cayenne
Cour d'appel de Cayenne ©JH

Les aveux de Sylvain Kereneur, l’an dernier, dans le meurtre de sa compagne Karina relance l’affaire Camila.

Jérome Gay, l’avocat de la famille de la victime voit dans le crime de ces 2 jeunes femmes beaucoup de similitudes et précise

Il y a deux jeunes femmes brésiliennes qui ont eu la malchance de voir une dernière personne : Monsieur Kereneur. Elles terminent calcinées toutes les deux et Sylvain Kereneur lors de sa garde à vue a fait lui-même le lien ! Il dit « écoutez par accident, j’ai tué Karina et en paniquant, j’ai décidé de faire exactement comme ce qui m’avait été reproché des années auparavant dans l’autre affaire »

A mon avis, la chambre de l’instruction devra effectivement rouvrir l’enquête car il s’agit de faits gravissimes.

Jérome Gay, avocat de la famille de Camila Marques Pereira

Jérome Gay, avocat de la famille de Camila Marques Pereira
Jérome Gay, avocat de la famille de Camila Marques Pereira ©JH
Justice pour Karina et Camila à Macapa
©DR

Sylvain Kereneur avait été soupçonné en 2010 dans l' affaire Camila, incarcéré durant 4 mois puis avait bénéficié d'un non lieu 

Sylvain Kereneur
Sylvain Kereneur ©Réseaux sociaux

 

Réouverture de l’enquête sur le meurtre de Camila Marques Pereira ?

 Les 2 avocats représentant Sylvain Kereneur, Boris Chong Sit et Archibald Celeyron ne voient pas de charges nouvelles pouvant permettre la réouverture de l'enquête

Les avocats de Sylvain Kereneur
Les avocats de Sylvain Kereneur ©JH

 

Pour qu’il y ait réouverture d’une affaire, il faut une charge nouvelle, un élément nouveau. Le décès par homicide de madame Karina Gama de Souza n’apporte rien comme élément nouveau dans l’affaire du meurtre dont a été victime Camila Marques Pereira. Il n’y a pas un témoin qui s’est dit, finalement je me souviens qu’il s’est passé tel ou tel évènement. Alors qu’il est exact que Karina était la compagne de monsieur Kereneur, il n’y avait aucun lien social et encore moins affectif entre monsieur Kereneur et Camila Marques Pereira.

Boris Chong-Sit, avocat de Sylvain Kereneur

Archibald Celeyron, avocat de Sylvain Kereneur
Archibald Celeyron, avocat de Sylvain Kereneur ©JH

Archibald Celeyron, avocat au barreau de Paris représente aussi Sylvain Kereneur

Le fait qu’il soit mis en cause dans une nouvelle affaire plus de 15 ans après les faits, dans une affaire qu’on dit analogue alors qu’en fait elles ne sont pas analogues, ne balayera pas pour autant les raisons pour lesquelles, il a été innocenté en 2015. Les déclarations faites contre monsieur Kereneur sont fausses, seront toujours fausses et nous le démontrerons.

Archibald Celeyron, avocat de Sylvain Kereneur

 

La chambre de l’instruction de la cour d’appel de Cayenne a mis l'affaire en délibéré et rendra sa décision le 25 janvier.