Le couvre-feu influe sur l'activité des pompiers moins sollicités le dimanche

coronavirus guyane
Centre d'alerte des pompiers
Centre d'alerte des pompiers de Guyane ©Guyane la 1ère

Le couvre-feu prolongé de ce week-end a t-il un impact sur l'activité des sapeurs-pompiers ? Moins d'accidents de la route, mais plus d'accidents domestiques. C'est ce qui avait été observé l'an dernier lors du 1er confinement. Cela semble se vérifier cette année également.
 

A l’intérieur de ce camion se trouvent quatre femmes pompiers secouristes. Les équipes sont mobilisées, prêtes à intervenir. Ils sont 120 pompiers répartis dans les différents centres de secours du territoire pour répondre aux urgences.
Mais heureusement, ce week end de couvre feu prolongé est calme, seulement une centaine d’appels sur l’ensemble de la journée de dimanche : c’est deux fois moins que d’habitude. 38 appels entre 7 heures et 10 heures au centre de traitement des alertes de Matoury. Le lieutenant Gladys Boutry Léoté c'est normal :

Si le couvre-feu est respecté, il y a normalement moins d'appels, moins d'interventions ... tout ce qui est accidents de la circulation essentiellement puisque les malaises à domiciles, les incendies on ne gère pas.

Lieutenant Gladys Boutry Léoté sapeur pompier
Lieutenant Gladys Boutry Léoté ©Guyane la 1ère

Moins d’appels mais les hommes du feu ne baissent pas la garde. La maison reste un lieu accidentogène :

Les enfants qui sont tout le temps à domicile qui peuvent ingérer des objets qui provoquent une obstruction. Nous avons remarqué un petit pic au niveau des tentatives de suicides. Je pense que cela est général puisque le confinement a entraîné d'autres problématiques personnelles.


En respectant le couvre feu prolongé, la mobilisation est pleine et entière pour d’autres interventions notamment les signalements pour symptômes de cas covid : détresses respiratoires et douleurs.

Couvre-feu prolongé : quel impact chez les pompiers?