Challenge Pépito 2021 : les jeunes footballeurs de l'ouest ont du talent constatent des recruteurs hexagonaux

football saint-laurent-du-maroni
Challenge Pépito 2021 à Saint-Laurent
©Guyane la 1ère

Dernière ligne droite pour le challenge Pépito 2021, qui touche à sa fin, avec cette ultime escale du parcours dans l’ouest. Les sélectionneurs ont sillonnés la Guyane à la recherche de futurs talents. Le recruteur du club Le Havre trouve que les jeunes de l’ouest ont un haut potentiel.

Cinq équipes de l’ouest s’affrontent ! La catégorie U 13 de Kourou, Iracoubo, Apatou et Saint-Laurent avec avant tout l’envie de s’amuser. Passe… drible….  tire !  Chacun y va de sa technique pour sortir du lot.

Les jeunes footballeurs de l'ouest en action
Les jeunes footballeurs de l'ouest en action pour le challenge Pépito ©Guyane la 1ère

C’est l’une des meilleures filles dans sa catégorie et elle est prête a en découdre…

J'ai envie de jouer au foot, j'ai envie de jouer avec les équipes de Saint-Laurent comme le Cosma

Talila Seika - ASC Agouado

 

Des jeunes footballeurs aux qualités athlétiques remarquables

Pour la performance il ya plusieurs critères, l’aspect physique, l’aspect tactique et l’aspect mental, mais c’est vraiment l’intelligence du joueur qui est le critère premier. C’est-à-dire sa capacité d’analyse, du jeu explique Thibaud Faure, cadre technique au centre de pré formation du Havre :

J'ai observé l'ensemble des joueurs du territoire. C'est intéressant de comparer ce qui se passe sur l'île de Cayenne et à l'ouest comme ici. Ce qu'on peut voir c'est qu'ici il y a des joueurs très intéressants, plus mûrs physiquement, plus développés. Derrière, il y a des bons joueurs que l'on va retenir ici à l'ouest.


Une volonté, que les jeunes du territoire, puissent avoir les même opportunités que le jeunes de France hexagonale. Que les recruteurs des clubs professionnel puissent les voir évoluer dans leur environnement habituel précise Jair Karam, président de l'association Les Pépites d'Or 973 :

Ce matin on clôture avec les enfants de l'ouest. On a vu des choses très très intéressantes et confirmé qu'il y avait un gros potentiel sur ce territoire de l'ouest. Après Cayenne, Sinnamary et aujourd'hui Saint-Laurent, on a retenu une vingtaine de joueurs, qui seront réunis demain pour vivre une séance spécifique que l'on pourrait avoir dans un club pro en l’occurrence celui du Havre.


Les meilleurs potentiels, s’envoleront en aout prochain pour un stage d’immersion de 10 jours au Havre.

Saint-Laurent : les jeunes évalués par des recruteurs de l'hexagone.