La vie à Maripa-soula en temps de coronavirus

coronavirus guyane
Maripasoula
©Yves Robin
Comment vit-on la crise sanitaire dans les communes intérieures? Longtemps épargnées, elles doivent faire face aujourd’hui à une circulation active du virus. A l’image de Maripa-soula. Cette commune qui comptabilise plus de 100 cas confirmés de covid 19. 
A l’ombre du château d’eau, une partie de football entre jeunes à Maripa-soula. Des vacances normales en apparence mais un rappel affiché des gestes barrières et le port de quelques masques viennent rappeler la crise sanitaire.
Maripasoula
©Yves Robin
Ces ustensiles protecteurs ne sont pas toujours utilisés par les habitants. Selon Christophe Ablanc, représentant du Chef Coutumier de Maripa-soula et conseiller municipal :
 

Il y a 30 à 40% qui portent les masques, 60 à 65% ne les portent pas. Ils disent que les masques les empêchent de respirer. Ils le mettent quand ils rentrent dans une administration et après le retirent


Cette habitante met de temps en temps un masque mais elle ne sort pas beaucoup. Cette autre personne ne le porte que dans les administrations.
Le port du masque, est une obligation avant d’embarquer dans cette pirogue. Pour ce transporteur, c’est une question de santé publique : pas de masque pas de transport.


Des masques disponibles maintenant en nombre

Pendant plusieurs semaines, les masques restaient introuvables à Maripa-soula. Aujourd’hui dans l’unique pharmacie de la commune, ils sont de nouveau au comptoir. Près de 4000 masques en stocks. Les masques mais aussi le couvre feu pour lutter contre la propagation du coronavirus.
Christophe Titus Martinez, pharmacien :

Le mot d'ordre c'est se battre. J'ai des masques... la profession s'est vraiment mobilisée... Les gens sont concernés mais psychologiquement les masques c'est les autres...


Il est 17h, certains ferment boutiques d’autres se laissent une marge. Quant au ballet des pirogues, il est incessant entre Maripa-soula et Albina 2. 
Un non respect du couvre-feu qui ne traduit pas une généralité. Ce soir là, la grande majorité de la population était confinée à domicile.
 

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live