publicité

L'ouvrage " Mes météores " mis en scène

Dans le cadre des manifestations commémoratives de l’abolition de l’esclavage, il y avait dimanche soir à l’Encre. Une lecture-spectacle du livre des mémoires de Christiane Taubira, sur une loi qui a reconnue la traite et l'esclavage comme crimes contre l'humanité.  

© K. Constable
© K. Constable
  • Par Karl Constable
  • Publié le , mis à jour le
Comme tout corps céleste rendu lumineux par son passage dans l'atmosphère terrestre…la mise en scène des mémoires de Christiane Taubira, prend un éclairage de circonstance sur la scène de l’Encre. C’est en lisant les mémoires Christiane Taubira que Yasmina Ho-You-Fat a été frappée par les chapitres qui concernent le combat parlementaire de la députée guyanaise pour le vote de cette Loi.
Engagements, doutes, chausse-trappes législatives et autres coups-bas, autant d’obstacles qui n’ont jamais ébranlé la femme de conviction.

Sur scène les 2 comédiennes sont accompagnées par le pianiste-virtuose, Mario Canonge. Un plus pour la mise en scène, comme une respiration nécessaire tant certains passages peuvent être bouleversants. Une musique qui sonne aussi comme une évidence, tant le jazz occupe une place essentielle dans la vie de l’ex-ministre et l'a aidé dans les moments difficiles de son combat parlementaire.

Une heure de lecture-spectacle pour prendre toute la dimension de la loi du 21 mai 2001. Une loi historique, comme la nécessité et le devoir de rappeler que le siècle des lumières a aussi eu une large part d’ombre !….
L'ouvrage " mes météores " mis en scène

 

Sur le même thème

  • esclavage

    Christiane Taubira pour une juste réparation de l'esclavage

    Invitée de "Mayouri info" Christiane Taubira, porteuse de la loi du 21 mai 2001 sur la reconnaissance de la traite négrière et de l'esclavage en tant que crime contre l'humanité a insisté sur la nécessité de faire mieux connaître cette période de l'histoire sur l'ensemble du territoire national.

  • esclavage

    Rémire : Hommage aux marrons de la liberté

    En ce 10 juin,  de nombreux officiels,  dont Jean- Marc Ayrault, ancien premier ministre et président de la future fondation pour la mémoire de l’esclavage, ont procédés au traditionnel dépôt de gerbe au pied de la statue des marrons de la liberté à Rémire - Montjoly.
     

  • esclavage

    Abolition de l'esclavage : 171 ans

    Un décret du Secrétaire d'Etat en charge des colonies, Victor Schoelcher, mettait fin à près de 2 siècles d'esclavage en Guyane. Libérant quelques 13 000 êtres humains de leurs fers.

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.
Cela ne vous prendra que quelques minutes.

Je participe à l'enquête